Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Soutenez la création du nouveau site e-cardiogram.com !



 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Quiz

  Quiz
Arythmie SV
Arythmie V
Blocs
Cardiopathie
Coronaropathie
Physiologie
Technique
Toxique/métabolique
Traitement
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Nouveau

ISBN : 978-2-35640-183-0

Éditeur
S-EDITIONS
(Ed. 01/2018)
 
 
 
 
Homme de 70 ans, faiblesse extrême, tachycardie à 120/mn, TA à 90/45 et bruits du cœur très diminués.
Mauvaise réponse, la bonne réponse était
Hyperkaliémie : elle peut provoquer la mort de deux façons : (1) bradycardie-artyhmie à QRS larges dégénérant en asystole et (2) tachycardie ventriculaire dégénérant en fibrillation. Dans tous les cas, la fonction systolique (inotrope) diminue de façon contemporaine à l’élargissement des QRS, à l’origine d’un collapsus puis d’un état de choc avec acidose qui majore l’hyperkaliémie. Cela explique l’efficacité conjointe des sels de calcium et d’une alcalinisation par bicarbonates de sodium. Ce traitement d’urgence doit être débuté sans attendre chez notre patient. Par exemple : injection IV d’une ampoule de calcium (2 min), suivie par 100 ml de bicarbonate molaire (84‰) et/ou une association d’insuline-glucose et/ou un agoniste ß-adrénergique. Hors urgence, le traitement repose sur une résine échangeuse d’ions (en lavement colique ou per os dans les formes moins urgentes), un diurétique de l’anse et/ou une hémodialyse.
 
 
Vous êtes le 32833351 visiteurs.