Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Atropine
Anticholinergique qui agit sur les fibres à réponse lente.

L’atropine accélère l’automatisme du nœud sinusal et la conduction dans le nœud AV. Elle augmente l’automatisme des pacemakers physiologiques atrial et jonctionnel. Elle ne favorise pas l’automatisme anormal.

L’atropine n’améliore pas la conduction AV en cas de bloc infra-hisien (elle peut même l’aggraver en accélérant la fréquence des influx supraventriculaires). De plus, l’atropine ne peut accélérer la fréquence de dépolarisation des pacemakers ventriculaires accessoires, contrairement à l’isoprénaline.

 

L’atropine est indiquée dans la prévention et le traitement des bradycardies sinusales et du bloc AV. La dose est de 0,5 à 1 mg en IV lent, voire SC ou IM.

 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 8808287 visiteurs.