Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Bloc inter-atrial
Trouble de la conduction entre les deux oreillettes.

Sur l’ECG, l’onde P mesure au moins 0,12 sec et présente une encoche avec deux pics séparés de plus de 0,04 sec. 

Elle est fréquement associée à une hypertrophie atriale gauche. Elle s'en distingue en cas de bloc du second degré par son caractère transitoire (aberration auriculaire) et en cas de bloc du troisième degré par son caractère diphasique [±] en dérivations inférieures (ainsi qu'en vectocardiographie) [1].

Cette anomalie favorise les tachycardies supraventriculaires :

(a) les blocs interatriaux du second degré sont très fréquents, et leur relation avec la fibrillation atriale et un risque accru de mortalité globale et cardiovasculaire ont été démontrés;

b) les blocs interatriaux du troisième degré sont moins fréquents, mais sont des marqueurs forts d'hypertrophie auriculaire gauche et exposent à des tachyarythmies supraventriculaires paroxystiques. Leur présence est considérée comme un véritable syndrome arrhythmogène [1, 2].

Références 

[1] Bayés de Luna A et al. Interatrial blocks. A separate entity from left atrial enlargement: a consensus report. Journal of Electrocardiology 2012;45 :445–451

 

[2] Chhabra L, Devadoss R, Chaubey VK, Spodick DH. Interatrial block in the modern era. Curr Cardiol Rev. 2014;10(3):181-9.

Interatrial block (IAB; P-wave duration ≥ 110 ms), which represents a delay in the conduction between the atria, is a pandemic conduction abnormality that is frequently underappreciated in clinical practice. Despite its comprehensive documentation in the medical literature, it has still not received adequate attention and also not adequately described and discussed in most cardiology textbooks. IAB can be of varying degrees and classified based on the degree of P-duration and its morphology. It can transform into a higher degree block and can also manifest transiently. IAB may be a preceding or causative risk factor for various atrial arrhythmias (esp. atrial fibrillation) and also be associated with various other clinical abnormalities ranging from left atrial dilation and thromboembolism including embolic stroke and mesenteric ischemia. IAB certainly deserves more attention and prospective studies are needed to formulate a standard consensus regarding appropriate management strategies.


 

 

 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12167904 visiteurs.