Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Battement de capture
Bêtabloquants
Bigéminisme
Bitachycardie
Bloc
Bloc auriculo-ventriculaire
Bloc AV 1er degré
Bloc AV 2ème degré 1. généralités
Bloc AV 2ème degré 2. Mobitz I
Bloc AV 2ème degré 3. Mobitz II
Bloc AV 2ème degré 4. bloc 2/1
Bloc AV 2ème degré 5. bloc 2/1 masqué
Bloc AV 2ème degré 6. haut degré
Bloc AV 2ème degré 7. Pseudobloc
Bloc AV 3ème degré
Bloc bifasciculaire
Bloc bifasciculaire (antérieur)
Bloc bifasciculaire (postérieur)
Bloc de branche 1. généralités
Bloc de branche 2. droit complet
Bloc de branche 2. droit incomplet
Bloc de branche 3. gauche complet
Bloc de branche 3. gauche FAUX
Bloc de branche 3. gauche incomplet
Bloc de branche 4. bilatéral
Bloc de branche 5. déguisé
Bloc de branche 6. fonctionnel
Bloc de branche 7. ralentisseur
Bloc de branche 8. bloc en phase 3
Bloc de branche 9. bloc en phase 4
Bloc de sortie
Bloc fasciculaire
Bloc fasciculaire antérieur gauche
Bloc fasciculaire postérieur gauche
Bloc fasciculaire septal gauche
Bloc focal
Bloc infranodal
Bloc inter-atrial
Bloc intranodal
Bloc intraventriculaire
Bloc péri-infarctus
Bloc sino-atrial
Bloc sino-atrial du 1er degré
Bloc sino-atrial du 2ème degré
Bloc sino-atrial du 3ème degré
Bloc trifasciculaire
Blocs Traitement en urgence
Bradyarythmie
Bradycardie
Bradycardie sinusale
Bradycardie sinusale inappropriée
Branches du faisceau de His
 
 
 
 
Bradycardie

Fréquence cardiaque < 60/mn.

Les bradycardies peuvent être physiologiques (cf. Bradycardie sinusale) ou secondaires à un trouble de l’automatisme sinusal (cf. Dysfonction sinusale) et/ou un trouble de conduction dans l’oreillette droite cf. Bloc sinoatrial) et/ou auriculo-ventriculaire (cf. Bloc auriculo-ventriculaire).

Etiologies :

A - Une bradycardie avec relation 1/1 entre les ondes P et les QRS est : 

  1. Une bradycardie sinusale si les ondes P sont normales (cf Onde P sinusale) et précèdent le complexe QRS (cf. Rythme sinusal) ou une dysfonction sinusale si les ondes P sont anormales en forme et en fréquence.
  2. Un rythme du sinus coronaire ou un rythme atrial accéléré si les ondes P sont anormales.
  3. Une paralysie sinusale si toutes les ondes P sont inversées et suivent les complexes QRS, (activation rétrograde des oreillettes)

B - Une bradycardie sans relation entre les ondes P et les QRS indique une dissociation complète (cf. BAV du 3ème degré).

  1. Si les QRS sont fins, il s’agit d’un rythme d’échappement jonctionnel
  2. si les QRS sont larges, il s’agit d’un rythme d’échappement ventriculaire (ou parfois jonctionnel avec aberration).
C - Une bradyarythmie avec des ondes P conduites en nombre inférieur aux QRS indique un bloc SA du 2ème degré (ou un bloc SA haut degré) et en l’absence d’onde P un bloc SA du 3ème degré
 
D - Une bradyarythmie avec des ondes P conduites en nombre supérieur aux QRS indique un bloc AV du 2ème degré. Des extrasystoles atriales bloquées (pseudobloc) ou ventriculaires ou des échos auriculaires peuvent rendre le tracé très complexe à interpréter.
 
E - Une fibrillation atriale/flutter avec réponse ventriculaire lente et régulière ou presque régulière indique un bloc AV de haut degré. On parle aussi de bradyarythmie. 
 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 13329696 visiteurs.