Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Capture sinusale
Cardiomyopathie
Cardiomyopathie amyloïde
Cardiomyopathie de stress Takotsubo
Cardiomyopathie dilatée
Cardiomyopathie hypertrophique
Cardiomyopathie hypertrophique apex
Cardiomyopathie rythmique
Cardiomyopathie/DVDA
Cardiomyopathie/DVDA : TV
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 1
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 2
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 3
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 4
Cardioversion
Cardioversion FA
Cardioversion FA et Fx accessoire
Cardioversion FA et infarctus
Cardioversion tachycardie régulière
Cardioversion TV monomorphe
Cardioversion TV polymorphe
Cardioversion/défibrillation électrique
Carvédilol
Chloroquine
Cocaïne
Commotio cordis
Communication interauriculaire
Complexe de fusion
Complexe d’échappement
Complexe électro-entraîné
Complexe QRS
Complexe QRS isodiphasique
Complexe ST/T de de Winter
Complexes QRS aberrants
Complexes QRS aberrants/ectopiques
Complexes QRS ectopiques
Complexes QRS fragmentés fins
Complexes QRS fragmentés larges
Complexes QRS larges
Complexes QRS modifiés par ischémie
Concordance du segment ST
Conduction accessoire
Conduction antidromique
Conduction cachée
Conduction décrémentielle
Conduction intracardiaque
Conduction nodale accélérée
Conduction orthodromique
Conduction rétrograde
Conduction supernormale
Contusion myocardique
Couplage
Courant de lésion
Critères de Sgarbossa
Cupule digitalique
Cœur de sportif
Cœur pulmonaire aigu
Cœur pulmonaire chronique
Cœur vertical
 
 
 
 
Concordance du segment ST
Déviation du segment ST du côté de la polarité des QRS.
 
En cas de QRS fins, la concordance du ST peut correspondre à une variante de la normale (cf. repolarisation précoce ou repolarisation masculine) ou un courant de lésion (ischémie coronaire...).

En cas d’élargissement des QRS (hypertrophie ventriculaire, bloc de branche gauche, bloc de branche droit, préexcitation, stimulateur ou RIVA), la concordance du ST est toujours pathologique et constitue un signe précieux pour le diagnostic de syndrome coronarien aigu (cf. Critères de Sgarbossa).

Dans le cas précis du bloc de branche droit, la concordance doit être recherchée par rapport à la déflexion terminale du QRS (point J). Si le point J et le segment ST sont homolatéraux, un SCA ou un infarctus sont envisageables.

 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 9447547 visiteurs.