Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Capture sinusale
Cardiomyopathie
Cardiomyopathie amyloïde
Cardiomyopathie de stress Takotsubo
Cardiomyopathie dilatée
Cardiomyopathie hypertrophique
Cardiomyopathie hypertrophique apex
Cardiomyopathie rythmique
Cardiomyopathie/DVDA
Cardiomyopathie/DVDA : TV
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 1
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 2
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 3
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 4
Cardioversion
Cardioversion FA
Cardioversion FA et Fx accessoire
Cardioversion FA et infarctus
Cardioversion tachycardie régulière
Cardioversion TV monomorphe
Cardioversion TV polymorphe
Cardioversion/défibrillation électrique
Carvédilol
Chloroquine
Cocaïne
Commotio cordis
Communication interauriculaire
Complexe de fusion
Complexe d’échappement
Complexe électro-entraîné
Complexe QRS
Complexe QRS isodiphasique
Complexe ST/T de de Winter
Complexes QRS aberrants
Complexes QRS aberrants/ectopiques
Complexes QRS ectopiques
Complexes QRS fragmentés fins
Complexes QRS fragmentés larges
Complexes QRS larges
Complexes QRS modifiés par ischémie
Concordance du segment ST
Conduction accessoire
Conduction antidromique
Conduction cachée
Conduction décrémentielle
Conduction intracardiaque
Conduction nodale accélérée
Conduction orthodromique
Conduction rétrograde
Conduction supernormale
Contusion myocardique
Couplage
Courant de lésion
Critères de Sgarbossa
Cupule digitalique
Cœur de sportif
Cœur pulmonaire aigu
Cœur pulmonaire chronique
Cœur vertical
 
 
 
 
Capture sinusale
Reprise par le nœud sinusal de la commande du rythme cardiaque.
 
Ce phénomène s’observe en cas de compétition entre une activité sinusale et un ou plusieurs foyers ou circuits d’activation. La capture peut concerner un ou plusieurs battements. On parle alors de « battements de capture ». Au maximum, une capture peut entrainer un changement permanent du rythme

Une capture peut s’observer :

- au sein de l’étage atrial. L’exemple typique est celui d’une compétition entre une activité sinusale et un rythme du sinus coronaire.

- entre l’étage atrial et l’étage jonctionnel. L’exemple typique est celui d’une compétition entre une activité sinusale et un rythme d’échappement jonctionnel ou une RIJA. Il est possible, mais exceptionnel, d’observer une capture sinusale au cours d’une tachycardie jonctionnelle. En cas de compétition entre plusieurs pacemakers physiologiques on parle de wandering pacemaker.

- entre l’étage atrial et l’étage ventriculaire. L’exemple typique est celui d’une compétition entre une activité sinusale et un rythme d’échappement ventriculaire ou un RIVA. Il est aussi possible, et non exceptionnel, d’observer une capture sinusale au cours d’une tachycardie ventriculaire. On observe alors un auriculogramme qui capture les ventricules et intercale un complexe QRS fin ou intermédiaire (fusion) au sein des complexes larges. L’intervalle R-R est alors plus court que celui de la TV.  

 

La capture atriale au cours d’une stimulation auriculaire est un mode d’interruption de certaines tachycardies (ex. flutter, TJ ou TV).

De même, la capture ventriculaire par un test à l’aimant peut ralentir certaines TSV rapides ou interrompre une tachycardie par réentrée électronique.

 
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11007397 visiteurs.