Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Capture sinusale
Cardiomyopathie
Cardiomyopathie amyloïde
Cardiomyopathie de stress Takotsubo
Cardiomyopathie dilatée
Cardiomyopathie hypertrophique
Cardiomyopathie hypertrophique apex
Cardiomyopathie rythmique
Cardiomyopathie/DVDA
Cardiomyopathie/DVDA : TV
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 1
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 2
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 3
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 4
Cardioversion
Cardioversion FA
Cardioversion FA et Fx accessoire
Cardioversion FA et infarctus
Cardioversion tachycardie régulière
Cardioversion TV monomorphe
Cardioversion TV polymorphe
Cardioversion/défibrillation électrique
Carvédilol
Chloroquine
Cocaïne
Commotio cordis
Communication interauriculaire
Complexe de fusion
Complexe d’échappement
Complexe électro-entraîné
Complexe QRS
Complexe QRS isodiphasique
Complexe ST/T de de Winter
Complexes QRS aberrants
Complexes QRS aberrants/ectopiques
Complexes QRS ectopiques
Complexes QRS fragmentés fins
Complexes QRS fragmentés larges
Complexes QRS larges
Complexes QRS modifiés par ischémie
Concordance du segment ST
Conduction accessoire
Conduction antidromique
Conduction cachée
Conduction décrémentielle
Conduction intracardiaque
Conduction nodale accélérée
Conduction orthodromique
Conduction rétrograde
Conduction supernormale
Contusion myocardique
Couplage
Courant de lésion
Critères de Sgarbossa
Cupule digitalique
Cœur de sportif
Cœur pulmonaire aigu
Cœur pulmonaire chronique
Cœur vertical
 
 
 
 
Complexes QRS aberrants
Complexe QRS élargis d’origine supraventriculaire, en rapport avec le blocage partiel et transitoire des voies de conduction intraventriculaire (cf. Aberration)Un QRS aberrant peut emprunter l’aspect de toute forme de bloc de branche (incomplet, fasciculaire, complet, mixte ou non spécifique, soutenu, intermittent ou alternant).
La distinction entre des complexes QRS aberrants et des complexes QRS ectopiques repose sur des critères morphologiques en cas de tachycardie régulière monomorphe (cf. Tachycardie ventriculaire) et des critères liés aux règles de l’aberration en cas de tachycardie irrégulière (cf. Fibrillation auriculaire à QRS larges).
Les règles en faveur d’une aberration sont les suivantes :[1]
- activité atriale précédant immédiatement le QRS
- phénomène deuxième dans le rang (cycle long-cycle court)
- morphologie triphasique des QRS compatible avec un bloc de branche
- déflexion initiale identique au battement normal (si BBD)
- retard gauche type BBG séparé par un battement normal unique
- QRS identique à une aberration connue
 

 [1] Wagner GS (2007)
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 9856572 visiteurs.