Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Dépolarisation

Perte de la polarisation membranaire des myocytes (cf. Potentiel de repos).

La dépolarisation rapide correspond à la phase 0 du potentiel d’action. Elle permet la propagation d’un influx (cf. Activation cardiaque du cœur). Elle permet également la contraction des myocytes contractiles (cf. Potentiel d’action des fibres à réponse rapide).

La dépolarisation diastolique lente correspond à la phase 4 des cellules myocardiques saines (cf. Automatisme) et des cellules myocardiques lésées (cf. Automatisme anormal). Elle amène le potentiel de membrane jusqu’au potentiel seuil où survient une dépolarisation rapide.

La correspondance de ces phénomènes sur l’ECG est la suivante :

- La dépolarisation auriculaire débute avec l’onde P sinusale et se termine à la fin du deuxième tiers pour l’oreille droite et la fin du troisième tiers pour l’oreillette gauche.

- La dépolarisation ventriculaire débute avec le QRS et se termine au point J.

 

 

 

La dépolarisation conditionne la repolarisation ce qui signifie que l’interprétation de la repolarisation sur l’ECG (onde Ta, segment ST, onde T, onde U et intervalle Q-T) est conditionnée par l’analyse préalable de la dépolarisation (onde P, complexe QRS).

 

 

 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 9089607 visiteurs.