Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Dérivations précordiales

Dérivations qui permettent l’enregistrement de l’activité cardiaque dans le plan transverse (cf. électrodes précordiales). Les dérivations V1 àt V6 sont regroupées sous le nom de « dérivations antérieures ».

 

V1-V2 : analyse unipolaire de l’activité en regard du septum, de l’OD et du VD

V3-V4 : analyse unipolaire de l’activité en regard de l’apex du cœur

V5-V6 : analyse unipolaire de l’activité en regard de la paroi latérale du VG

D’autres dérivations sont parfois utiles pour affirmer certains diagnostics : V7 à V9 (ou dérivations basales) pour l'infarctus basal ou la détection d’une hypertrophie VG ; V3R, V4R et VE (ou dérivations VD) pour l’infarctus du ventricule droit ; V3 remplacé par V4R pour l’appréciation d’une hypertrophie VD chez l’enfant et les dérivations de Lian pour certaines tachycardies atriales. 

L’aspect des QRS de V1 à V6 est physiologiquement stéréotypé en raison de l’activation électrique des ventricules.

--> Ainsi, la dépolarisation commence au niveau du septum et apparaît en V1 sous la forme d’une micro onde r (cf. Dérivation V1).

--> Puis les ondes R croissent harmonieusement jusqu’en V4 et décroissent jusqu’en V9 tandis que l’onde S croît de V1 à V2 avant de décroître. De (V4)V5 à V9, les QRS débutent par une micro onde q (cf. Dérivation V6).

--> La zone de transition est habituellement située en V3-V4.

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 8825951 visiteurs.