Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Hypertrophie VD 1. Diagnostic

Affection cardiaque caractérisée par une augmentation de la masse musculaire du ventricule droit (VD) et qui s’observe au cours de nombreuses pathologies : BPCO et autres maladies pulmonaires (cf. cœur pulmonaire chronique), valvulopathie mitrale (cf. Rétrécissement mitral), valvulopathie pulmonaire ou tricuspide, cardiopathie cyanogène, hypertension artérielle pulmonaire, cardiomyopathie

Le diagnostic ECG doit être évoqué devant une déviation axiale droite, une augmentation d’amplitude et de durée des ondes R en précordiales droites et/ou des ondes S en précordiales gauches. Ces signes sont peu sensibles car les vecteurs électriques générés par le ventricule droit (antérieurs et droits) doivent être suffisants pour s’opposer à l’expression naturellement prépondérante de ceux engendrés par le ventricule gauche (latéraux et gauches).

- Une déviation axiale droite ≥ 90° serait le signe le plus précoce. Il est sensible chez l’adulte mais peu spécifique chez le sujet jeune ou longiligne (cœur vertical). Il s’accompagne fréquemment d’un S1Q3 de signification voisine.

- En V1, l’onde R est ample et l’onde S réduite: aspect R ou Rs avec R > 6 mm, S < 2 mm et/ou ratio R/S > 1. Une onde q et/ou une R élargie avec déflexion intrinsécoïde  > 35 ms (QRS < 0,12 s) sont également évocatrices.

- En V5-6, l’onde S est ample et l’onde R réduite : aspect (q)RS ou rS avec SV5 > 10 mm, SV6 > 3 mm, RV5-6 < 3 mm et/ou ratio R/S en V5 ≤ 0,75 ou en V6 < 0,4. Des indices combinés ont été décrits : RV1 + SV5-6 > 10,5 mm et (RDI + SDIII) – (SDI + RDIII) < 15 mm.

- La zone de transition est très étalée (R = S sur plusieurs dérivations) ou inexistante (R > S en V1), voire inversée (R décroît de V1 à V6).

- D’autres signes augmentent la spécificité des indices reposant sur les QRS  : hypertrophie auriculaire droite, dextrorotation, retard droit et signes de surcharge ventriculaire droite (ST descendant et/ou ondes T négatives dans les dérivations précordiales droites et/ou frontales inférieures). Ces signes sont évocateurs de pathologie sous jacente (DVDA ou HTAP).
 

Référence : Hancock EW et al. AHA/ACCF/HRS recommendations for the standardization and interpretation of the electrocardiogram: part V: electrocardiogram changes associated with cardiac chamber hypertrophy... Circulation. 2009; 119(10):e251-61 (téléchargeable)

 
ECG et Hypertrophie VD chez le sportif : lire ici
 
Superbe site en anglais sur ce thème et bien d'autres ici
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12169488 visiteurs.