Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Inversion bénigne de l’onde T

Variante de repolarisation ST+ qui se rencontre principalement chez les jeunes hommes noirs et les athlètes [1-4].

L’inversion porte sur la partie terminale ce qui confère à l’onde T un aspect diphasique dans dérivations V3-V5 en regard de QRS très voltés, suivis ou non d’un sus-décalage de ST à type de repolarisation précoce et d’un intervalle Q-T normal à court < 400 ms [1] ou QTc < 425 ms [1bis]. D’autres dérivations peuvent être concernées (sauf V1-V2). L’anomalie peut être transitoire. Le caractère négatif de l'onde T s'observe souvent en cas d'expression d'une onde J ou une onde s minime. Le caractère positif de l’onde T peut réapparaître en descendant les électrodes d’un ou deux espaces intercostales. 
Le diagnostic différentiel principal est un cardiomyopathie hypertrophique, mais le context est différent [2]. Il faut également évoquer un SCA ST+, mais l’existence d’onde R très voltées au sein de QRS normaux (pas de rabotage des ondes R, pas d’onde Q, pas de QRS fragmentés) est fortement évocatrice de cette variante chez un sujet masculin d’origine africaine. C'est le tracé stable dans le temps et la négativité des exames complémentaires qui permettent de retenir ce diagnostic (voir Anterior STEMI ?)


[1] Wang K (2003) puis (2011) Ann Noninvasive Electrocardiol 2011;16(1):64–69
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 9846471 visiteurs.