Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Indice de Smith. R précoce versus SCA
Indice de TV : généralités
Indice de TV : Pava : QRS DII
Indice de TV : Vereckei : QRS en VR
Indice de TV : Vereckei : ratio vi/vt
Indice d’HVG : 1. généralités
Indice d’HVG : 2. Sokolow-Lyon
Indice d’HVG : 3. Cornell
Indice d’HVG : 4. Lenègre
Indice d’HVG : Gubner-Ungerleider
Infarctus 1. généralités
Infarctus 2. avec élévation du ST
Infarctus 3. sans élévation du ST
Infarctus 4. Antérieur
Infarctus 4. Basal
Infarctus 4. Inférieur
Infarctus 4. Latéral
Infarctus 4. Ventricule droit
Infarctus 5a. BBD et ST+
Infarctus 5b. BBD et non ST+
Infarctus 5c. BBG
Infarctus 5d. bloc atrio-ventriculaire
Infarctus 6. Pacemaker
Infarctus 7. préexcitation
Infarctus 8. HVG
Infarctus 9. fibrillation atriale
Inhibiteurs calciques (non-dihydroP)
Insuffisance cardiaque
Insuffisance coronaire
Intervalle
Intervalle P-R
Intervalle Q-T. 1. Généralités
Intervalle Q-T. 2. technique de mesure
Intervalle Q-T. 3a. QT corrigé (QTc)
Intervalle Q-T. 3b. QRS larges
Intervalle Q-T. 4a. Long
Intervalle Q-T. 4b. Psychotropes
Intervalle Q-T. 5. Court
Intervalle R-R
Intervalle T-P
Intoxication stabilisant de membrane
Inversion bénigne de l’onde T
Inversion des électrodes
Inversion des électrodes frontales
Inversion électrodes BG et JG
Ischémie coronaire
Ischémie silencieuse
Ischémie sous-endocardique
Ischémie sous-épicardique
Isoprénaline
 
 
 
 
Isoprénaline

Molécule agoniste bêta-adrénergique.

- Elle active l’AMPc membranaire et augmente la force de contraction (inotrope positive).

- Elle facilite le courant calcique entrant (ICa), ce qui augmente l’automatisme du nœud sinusal et du nœud AV et améliore la conduction intranodale.

- Elle restaure rapidement la conductance sodique rapide (INa) et active la Na/K-ATPase membranaire ce qui augmente l’automatisme des pacemakers physiologiques (atriaux, jonctionnels ou ventriculaires), mais favorise l’automatisme anormal.

Pour ces raisons :  

- Elle est indiquée en cas de bradycardie extrême liée à des troubles sévères de conduction, soit parce qu’il faut tenter d’améliorer la conduction intranodale (bloc intranodal) soit parce qu’il faut accélérer la fréquence de dépolarisation des pacemakers accessoires (bloc infra-nodal).

- Elle est aussi indiquée au décours de l’arrêt cardiaque lorsque l’activité cardiaque réapparaît et en association au traitement étiologique des torsades de pointes.

- Elle est utilisée comme test de provocation au cours de certaines explorations électrophysiologiques à la recherche du caractère inductible d’une tachycardie ventriculaire.

 

La posologie efficace varie de 0,2 mg (1 amp.) à 10 mg/24 h. On peut débuter par 5 ampoules dans une seringue de 50 ml ou un pochon de G5% en 8 heures et adapter le débit en fonction de la réponse clinique.

 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Nouveau

ISBN : 978-2-35640-183-0

Éditeur
S-EDITIONS
(Ed. 01/2018)
 
 
Vous êtes le 15128164 visiteurs.