Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Indice de TV : Vereckei : ratio vi/vt

Indice de tachycardie ventriculaire publié par A. Vereckei en 2007 pour faciliter la distinction entre tachycardie ventriculaire (TV) et tachycardie supraventriculaire (TSV) à QRS larges.[1]

Cet indice combine l’amplitude du vecteur initial (excursion verticale) de dépolarisation mesurée durant les 40 premières millisecondes (vi) d’un complexe QRS diphasique ou multiphasique et l’amplitude du vecteur terminal de dépolarisation mesurée durant les 40 dernières millisecondes (vt). Si vi/vt ≤ 1, on peut raisonnablement conclure à une TV et si vi/vt > 1, à une TSV.

Le rationnel de ce ratio de vélocité d’activation ventriculaire (« ventricular activation-velocity ratio ») repose sur le fait que la conduction initiale d’une TV qui s’effectue entre myocytes contractiles à la vitesse de 0,4 à 0,9 m/s est plus lente que celle d’une TSV qui s’effectue au sein du système de His-Purkinje à la vitesse de 2,5 m/s. Si donc une branche du faisceau de His est utilisée pour l’activation des ventricules, alors la vitesse de dépolarisation initiale vi (40 ms) est > à la vitesse de dépolarisation terminale vt (40 ms) et vice versa

Pour mesurer les amplitudes de vi et vt, il faut choisir la dérivation frontale ou précordiale où l’activation initiale du ventricule est la plus rapide et dans la dérivation retenue, choisir le complexe QRS où le début et la fin sont clairement visibles. Lorsque le vecteur initial ou terminal est à la fois positif et négatif, il faut utiliser la somme des valeurs absolues des excursions verticales durant les 40 ms.

Cet indice a une forte spécificité en dérivation V2 pour distinguer TV et TSV en cas de retard gauche à type de bloc de branche gauche.[2]

Limites: cet indice n’est pas performant pour classer correctement les TV fasciculaires (peu larges et mimant une TSV avec bloc bifasciculaire), certaines TV de branche à branche et les tachycardies antidromiques.



[1] Vereckei A et al. Application of a new algorithm in the differential diagnosis of wide QRS complex tachycardia. Eur Heart J 2007; 28(5):589–600. (telechargeable)

[2] Jastrzebski M (JE 2012)

 
 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12122439 visiteurs.