Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Indice de TV : Vereckei : QRS en VR

L'algorithme publié en 2008 par A. Vereckei utilise l'aspect du QRS en dérivation VR pour séparer les tachycardies supraventriculaires à QRS larges (avec aberration ou bloc de branche) des tachycardies ventriculaires (TV). 

 

Le rationnel est le suivant :

 

- En cas de TSV, une branche du faisceau de His est utilisée pour l’activation des ventricules, alors la polarité du QRS en VR est plutôt négative et une durée brève de l'onde r ou q ≤ 40 ms.  

 

- En cas de TV, la dépolarisation ventriculaire active les ventricules de haut en bas et on observe une onde R initiale ou une durée prolongée de l'onde r ou q > 40 ms.

 

Ainsi, un axe des QRS situé dans le no man’s land (180-270°) est un signe hautement spécifique en faveur d’une TV. De plus, Vereckei a montré dans que si dans la dérivation aVR existe une des anomalies suivantes, cela suffisait à retenir le diagnostic de TV [1] :

   

(1) une grande onde R initiale (non spécifique),

(2) une petite onde r ou q de durée > 40 ms,

(3) un crochetage de la pente intiale d’un complexe QRS à prédominance négative, 

(4) un rapport vi/vt > 1 (voir Indice de Vereckei vi/vt)

 

Limites: la performance diagnostique de cet algorithme est limitée par la complexité à analyser parfois le complexe QRS en VR, souvent peu volté et de début flou (sensibilité bonne , mais spécificité mauvaise ?).

 

Szelényi Z,... Vereckei A. Comparison of the "real-life" diagnostic value of two recently published electrocardiogram methods for the differential diagnosis of wide QRS complex tachycardias. Acad Emerg Med. 2013;20(11):1121-30. "The vi/vt criterion in the fourth step of the aVR Vereckei algorithm is a bit more complicated than the first three steps of the algorithm. The use of the fourth step was necessary to establish the diagnosis in approximately 50% to 60% of cases, which is a limitation of this ECG method compared with the very simple, one-step lead II RWPT criterion." "The incorrect diagnoses of the aVR Vereckei algorithm were mainly due to misdiagnosis of SVT as VT (in 65.7% of cases) (pas assez spécifique: 64.7 (60.3–69.2%), and those of the lead II RWPT criterion were mostly due to the potentially more dangerous misdiagnosis of VT as SVT (in 72.5% of cases) (pas assez sensible : 79.1 %(76.7–81.6)).

 

Références


[1] Vereckei A et al. New algorithm using only lead aVR for differential diagnosis of wide QRS complex tachycardia . Heart Rhythm 2008; 5:89–98.

 

 

 
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12445011 visiteurs.