Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Pacing

L’usage en français est synonyme de stimulation auriculaire et/ou ventriculaire destinée à réduire certains troubles du rythme par réentrée. Il s’agit en général de tachycardies correctement tolérées mais réfractaires au traitement médicamenteux.

Le pacing par voie œsophagienne (cf. Stimulation œsophagienne) est parfois utilisé pour réduire un flutter auriculaire ou une tachycardie jonctionnelle. Il s’agit d’une hyperstimulation antitachycardie qui capture le rythme ; puis on raccourcit, par exemple, les intervalles de stimulation jusqu’à l’interruption de la tachycardie.
Le pacing par voie endocavitaire est parfois utilisé pour réduire certaines tachycardies ventriculaires. La méthode utilise le même principe (« overdrive ») que les défibrillateurs implantables [1].
Le pacing est parfois utilisé pour la prévention des réccurences de torsades de pointe sur cœur lent, en association éventuelle avec un bêtabloquant.


SW Smith blog

Wide Complex Tachycardia Refractory to Anti-dysrhythmics and Cardioversion.


[1] Epstein AE (2008)
[2] Veenhuyzen GD, Quinn FR. Principles of entrainment: diagnostic utility for supraventricular tachycardia. Indian Pacing and Electrophysiology Journal 2008;8:51-65. (téléchargeable)
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 8497266 visiteurs.