Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Paradoxe de Wenckebach

Raccourcissement paradoxal de l’intervalle R-R au cours de certains blocs.

Ce paradoxe s’observe au cours de certains blocs AV de 2ème degré de type I (dit « de Wenckebach »), en rapport avec l’incrément decrescendo des intervalles P-R ou "réduction progressive de l'allongement du PR à chaque battement" [1] (voir figure 1)
Il s’observe aussi au cours de certains blocs SA de 2ème degré de type I (dit avec « intervalles P-P décroissants »), en rapport avec l’incrément decrescendo des temps de conduction entre le sinus et l’oreillette (invisible sur l’ECG). (voir figure 2 et 3)
 
Explications en anglais ici sur le blog de John Larkin
...So let's assume:
  • P wave occurs every second
    • We have regular P wave activity with a relatively fixed P-P interval
  • PR intervals increases by 0.1s then 0.08s then 0.06s
    • We have progressive lengthening but with a decreasing magnitude
  • Let's assume the first PR interval is 0.2s
  • So the PR intervals are 0.2s -> 0.3s -> 0.38s -> 0.44s
  • Now let's start our conduction at time 0 seconds
  • This means the R-R intervals are 1.1s -> 1.08s -> 1.06s
    • Progressive shortening
  • This is also the reason why the largest R-R interval is less than twice the shortest R-R interval, I'll let you do the math's on this one.


[1] Phibbs BP (2006)
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12187704 visiteurs.