Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Période de Luciani-Wenckebach

C’est le ratio du nombre de stimuli produits sur le nombre de stimuli conduits dans le cadre d’un bloc de conduction incomplet avec phénomène de Wenckebach (ex. trois ondes P pour deux QRS ou bloc 3:2).

Elle décrit et précise l’importance d’un bloc sino-ariculaire du 2ème degré (entre le nœud sinusal et l’oreillette) ou d’un bloc AV du 2ème degré (entre l’oreillette et les ventricules) ou d’une autre région du cœur capable de conduction décrémentielle.

Elle s'observe le plus fréquement au cours d'un bloc AV II, et traduit habituellement un Mobitz I de siège intranodal. Elle peut aussi accompagner parfois un bloc intraventriculaire de siège infranodal (en particulier si les QRS sont larges). 

Elle augmente avec la fréquence cardiaque : plus les sollicitations dans le système de conduction augmente, plus le risque de blocage est grand (blocage fréquence-dépendant). Elle est donc fréquente au cours des tachycardies surpraventriculaires, et n'a pas de valeur pronostic dans ce cadre.

Elle peut se limiter à un ratio 2/1 ce qui pose le problème du mécanisme du bloc (cf. Bloc AV 2/1).

Elle peut s'accompagner d'un Paradoxe de Wenckebach.

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 9103860 visiteurs.