Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Pseudo-bloc

Trouble conductif physiologique, lié au blocage de l’influx dans une partie du cœur en période réfractaire normale, à la suite d’une activation récente (phénomène d’interférence).

Par exemple, certaines extrasystoles atriaes très précoces ne sont pas conduites par le nœud AV qui vient juste de se dépolariser, car elles surviennent au cours de sa période réfractaire. Elles produisent sur l’ECG une pause qui peut faire croire à un Mobitz II voire un bloc sino-atriale lorsqu’elles sont cachées dans l’onde T.
De même, certaines extrasystoles jonctionnelles ou hisiennes, lorsqu’elles sont invisibles car bloquées en antérograde et en rétrograde (par une onde P qui de fait est bloquée elle aussi), peuvent faire croire à un Mobitz II.[1] On parle de conduction cachée.
Enfin, certaines extrasystoles ventriculaires, lorsqu’elles sont sont suivies par un repos compensateur, peuvent allonger suffisement la période réfractaire du système de conduction intraventriculaire au point de bloquer l’impulsion sinusale suivante.
Voir aussi Hyperexcitabilité auriculaire, Extrasystoles jonctionnelles


[1] Phibbs BP (2006)
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 10992046 visiteurs.