Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Péricardite aiguë. 2 atypique
Les présentations trompeuses de péricardite aiguë sont :
  • les formes précoces avec ECG normal ou simple sous-décalage de PQ,
  • les formes avec épanchement péricardique (ondes T aplaties, réduction du voltage, parfois alternance électrique des QRS)
  • et surtout des myo-péricardites. Ces dernières empruntent souvent un masque infarctoïde avec sus-décalage de ST parfois impressionnant, limité à un territoire électrique concordant et accompagné d’un miroir et/ou d’ondes Q.
Les principaux diagnostics différentiels sont :
1- Un infarctus avec élévation de ST. En sa faveur, il faut rechercher un sus-décalage prédominant en DIII sur DII-DI, un miroir en VL, pas de PQ descendant, des anomalies des QRS (cf. Complexes QRS modifiés par l'ischémie), des ondes T amples et dynamiques. La surveillance de l’ECG toutes les 10-15 minutes peut être déterminante (majoration du ST+, modifications du QRS avec rabotage de R et apparition d’ondes Q…). La biologie et l’échocardiographie peuvent être indispensables. Si ces examens ne sont pas disponibles ou si le doute persiste, il faut traiter comme un infarctus ST+ et réaliser une angiographie coronaire sans délai.
 
2- Une repolarisation précoce ou une repolarisation masculine [4]. Mais les aspects ECG sont parfois très similaires et le diagnostic doit reposer sur d’autres signes en faveur d'une péricardite (échocardiographie, évolution, syndrome inflammatoire…) ou le ratio d’amplitude ST/T > 0,25 en V6 en faveur d’une péricardite [6].
 
-------------------------------------
Péricardite ou infarctus ST+ ? Quiz vidéo (8 min) (P. Taboulet)
 
------------------------------------
[4] Ginzton LE et al. The differential diagnosis of acute pericarditis from the normal variant: new electrocardiographic criteria. (1982)
 
[5] Adler Y, et al. 2015 ESC Guidelines for the diagnosis and management of pericardial diseases: The Task Force for the Diagnosis and Management of Pericardial Diseases of the European Society of Cardiology (ESC)Endorsed by: The European Association for Cardio-Thoracic Surgery (EACTS). Eur Heart J. 2015;36(42):2921-64. (téléchargeable)
 
[6] Yochai Birnbaum, Andres R. Perez Riera, Kjell Nikus. PR depression with multi‑lead ST elevation and ST depression in aVR: Is it always acute pericarditis? Journal of Electrocardiology, 2019
 
---------------------------------
Blog du Dr Smith
1 - Pericarditis, or Anterior STEMI? The QRS proves it. 

Pericarditis, or Anterior STEMI? The QRS proves it.

2 - Une belle discussion autour du SCA "à vos risque et péril" :  24 yo woman with chest pain: Is this STEMI? Pericarditis?
4 - Myocardite ou infarctus ?
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Nouveau

ISBN : 978-2-35640-183-0

Éditeur
S-EDITIONS
(Ed. 01/2018)
 
 
Vous êtes le 21163212 visiteurs.