Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
S1Q3
SCA Généralités
SCA non ST+. 1 aspects ECG
SCA non ST+. 2 Equivalents ST+
SCA non ST+. 2a ST- diffus ST+ VR(V1)
SCA non ST+. 3 traitement médical
SCA non ST+. 4 évaluation
SCA non ST+. 5 prévention secondaire
SCA ST+. 1 Aspects ECG
SCA ST+. 2 Reco antithrombotiques
Score de Romhilt-Estes
Score de Selvester (score QRS)
Score de TV (voir TV score)
Segment PR (ou segment PQ)
Segment ST (ou segment JT)
Séquelle de nécrose
Séquelle de nécrose et BBG
Séquelle de nécrose et pacemaker
Signe de Cabrera
Signe de Chapman 
Signe de Spodick
Signe des oreilles de lapin
Sinus coronaire
Situs inversus
Sous-décalage de PQ (ou PR)
Sous-décalage du ST. généralités
Sous-décalage du ST. les étiologies
Spike
Stimulation électrique programmée
Stimulation œsophagienne
Strain pattern 
Super Wolff
Surcharge ventriculaire
Sus-décalage de ST  : généralités
Sus-décalage de ST : ischémique
Sus-décalage de ST : non ischémique
Syncope
Syncope d’Adams-Stokes
Syncope réflexe
Syncope rythmique
Syndrome bradycardie-tachycardie
Syndrome coronarien aigu : voir SCA
Syndrome de Andersen–Tawil
Syndrome de Brugada : généralités
Syndrome de Brugada : type 1
Syndrome de Brugada : type 2
Syndrome de Dressler
Syndrome de Jervell et Lange-Nielsen
Syndrome de Lown-Ganong-Levine
Syndrome de préexcitation
Syndrome de préexcitation. Variabilité
Syndrome de repolarisation précoce
Syndrome de Romano-Ward
Syndrome de Wellens
Syndrome de Wolff-Parkinson-White
Syndrome de WPW : tachycardies
Syndrome du long QT acquis
Syndrome du P-R court
Syndrome du QT court
Syndrome du QT court congénital
Syndrome du QT long congénital
Syndromes de l\'onde J
 
 
 
 
SCA Généralités

Insuffisance coronaire aiguë qui s’exprime sous la forme d’un infarctus du myocarde ou d’un risque fort d’infarctus dans le futur immédiat (anciennement « syndrome de menace »). 

L’ECG permet de séparer les patients donc la clinique est compatible selon qu’il existe une élévation significative du segment ST ou non :
 
En cas de sus-décalage du segment ST, on utilise le terme de SCA ST+. Il peut s’agir d’un infarctus avec élévation de ST si un marqueur de nécrose myocardique spécifique est positif et varie dans le temps.
 
L'évaluation diagnostique et la stratification du risque reposent sur une stratégie qui fait l'objet de recommandations régulières (cf. SCA ST+ : évaluation). De même, le traitement initial et le traitement ultérieur font l'objet de recommandations régulières (cf. SCA ST+ : traitement)
 
 
En l’absence d’élévation persistante du ST, il peut s’agir :
 
a) d’un SCA sans sus-décalage de ST. Dans ce cas, l’ECG présente des anomalies évocatrices d’ischémie coronaire aiguë (onde T, segment ST), mais il peut être normal (cf. SCA non ST+).
 
b) d'un SCA avec équivalent ST+. Dans ce cas, l’ECG présente une entité très évocatrice d'occlusion coronaire (cf. SCA avec équivalent ST+).
 
 
Dans les deux cas, on parle d’infarctus si un marqueur de nécrose myocardique spécifique est positif et varie dans le temps.
 
L'évaluation diagnostique et la stratification du risque reposent sur une stratégie qui fait l'objet de recommandations régulières (cf. SCA non ST+ : évaluation). De même, le traitement initial et le traitement ultérieur font l'objet de recommandations régulières (cf. SCA non ST+ : traitement).
 

 

 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11067761 visiteurs.