Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Tachycardie
Tachycardie atriale
Tachycardie atriale focale
Tachycardie atriale focale automatique
Tachycardie atriale focale réentrée
Tachycardie atriale multifocale
Tachycardie atriale par macroréentrée
Tachycardie de Belhassen
Tachycardie de Bouveret
Tachycardie par réentrée électronique
Tachycardie sino-auriculaire
Tachycardie sinusale
Tachycardie sinusale inappropriée
Tachycardies à QRS fins
Tachycardies à QRS larges
Tachycardies incessantes de l’enfant
Tachycardies supraventriculaires
Tachycardies: classification ACC 2015
Tachycardiomyopathie
Takotsubo (ou tako tsubo)
Takotsubo versus infarctus antérieur
Temps d inscription de l onde R
Territoire électrique
Territoires coronaires (anatomie)
Test à l’aimant
Théophylline
Tissu nodal
TJ 1. généralités
TJ 2. réciproque
TJ 3. réciproque par réentrée AV
TJ 3a. orthodromique
TJ 3b. antidromique
TJ 4. réentrée intra-nodale (TRIN)
TJ 5. réciproque permanente
TJ 6. automatique
TJ 7. traitement
Torsades de pointes 
Torsades de pointes : traitement
Transition précoce
Tri- ou tétralogie de Fallot
Triangle de Coumel
Triangle d’Einthoven
Trigéminisme
Trinitrine
Troubles secondaires de repolarisation
TV 1a. généralités
TV 1b. aspects ECG
TV 1c. algorithmes
TV 1d. TV score
TV 1e. diagnostics différentiels
TV 1f. traitement
TV 2a. retard droit (a)
TV 2a. retard droit (b)
TV 2b. retard gauche (a)
TV 2b. retard gauche (b)
TV 3. fasciculaire
TV 4. infundibulaire
TV 5. de branche à branche
TV 6. bidirectionnelle
TV 7a. polymorphe
TV 7b. polymorphe catécholergique
 
 
 
 
TJ 3b. antidromique
Tachycardie réciproque en rapport avec un circuit de réentrée qui descend l’influx de l’oreillette aux ventricules par un faisceau accessoire et remonte vers l’oreillette de façon rétrograde par la voie nodo-hisienne avant de descendre à nouveau par le faisceau accessoire (cf. Tachycardie réciproque dans le cadre d’un syndrome de Wollf-Parkinson-White).

L’aspect ECG est celui d’une tachycardie rapide et régulière (180/min, extrêmes 120-250/min) à QRS larges et bizarres en raison de la préexcitation. L’oreillette est activée avec un ratio 1:1, mais l’onde P rétrograde est rarement visible.

- En cas de faisceau accessoire atrioventriculaire type faisceau de Kent, les QRS per tachycardie ont un aspect bizarre, différent d’un bloc de branche typique (« Super Wolff »). Le diagnostic différentiel majeur est une tachycardie ventriculaire, bien que la tolérance et le terrain soient généralement différents [2] .

- En cas de faisceau accessoire atrioventriculaire droit type fibres de Mahaïm, les QRS per tachycardie ont un aspect de retard gauche évoquant un bloc de branche gauche avec un axe normal (entre 0 et 75°). Comme des voies accessoires multiples sont fréquentes, l'oreillette peut être dépolarisée de façon rétrograde par la voie nodo-hisienne (conduction 1 :1) ou par des fibres nodoventriculaires à conduction décrémentielle à l’origine d’une dissociation AV ce qui pose - là encore - le problème du diagnostic différentiel avec une tachycardie ventriculaire[2] .

 

[2] Steurer G, Gursoy S, Frey B et al The differential diagnosis on the electrocardiogram between ventricular tachycardia and preexcited tachycardia. Clin Cardiol  1994;17:306–8. (Téléchargeable)

--> The criteria favoring ventricular tachycardia were: (1) presence of predominantly negative QRS complexes in the precordial leads V4 to V6, (2) presence of a QR complex in one or more of the precordial leads V2 to V6, and (3) AV relation different from 1:1 (more QRS complexes than P waves). The final sensitivity and specificity of these three consecutive steps to diagnose ventricular tachycardia were 0.75 and 1.00, respectively

 

Si le syndrome de Wolff-Parkinson-White est connu, les recommandations AHA en 2003 proposent – selon l’hémodynamique et la fonction VG – le flécaïnide IV ou le choc électrique (classe I). [1]

Si le WPW n’est pas connu, il est impossible de distinguer une tachycardie antidromique d’une TV et le traitement est celui d’une tachycardie régulière d’origine inconnue (cf. Cardioversion d’une tachycardie régulière).

Tous les médicaments freinateurs du nœud AV sont en théorie efficaces. Néanmoins, l’adénosine peut déclencher après cardioversion un passage en fibrillation atriale conduite aux ventricules par le faisceau accessoire (cf. Super Wolff) parfois à l’origine d’une insuffisance circulatoire aiguë.[2]



[1] Blomström-Lundqvist C, Scheinman MM, Aliot EM, et al. ACC/AHA/ESC guidelines for the management of patients with supraventricular arrhythmias--executive summary: a report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on Practice Guidelines and the European Society of Cardiology Committee for Practice Guidelines (Writing Committee to Develop Guidelines for the Management of Patients With Supraventricular Arrhythmias). Circulation. 2003;108(15):1871-909

 

[2] Turley AJ, Murray S, Thambyrajah J. Pre-excited atrial fibrillation triggered by intravenous adenosine: a commonly used drug with potentially life-threatening adverse effects. Emerg Med J. 2008;25(1):46-8

 

Blog de SW Smith  (anglais)

Wide complex tachycardias: 2 cases. What is the diagnosis and management?

Wide Complex Tachycardia in a 20 something. Un cas de dualité nodale avec by-standing faisceau accessoire (complexe) 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12487031 visiteurs.