Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Tachycardie
Tachycardie atriale
Tachycardie atriale focale
Tachycardie atriale focale automatique
Tachycardie atriale focale réentrée
Tachycardie atriale multifocale
Tachycardie atriale par macroréentrée
Tachycardie de Belhassen
Tachycardie de Bouveret
Tachycardie par réentrée électronique
Tachycardie sino-auriculaire
Tachycardie sinusale
Tachycardie sinusale inappropriée
Tachycardies à QRS fins
Tachycardies à QRS larges
Tachycardies incessantes de l’enfant
Tachycardies supraventriculaires
Tachycardies: classification ACC 2015
Tachycardiomyopathie
Takotsubo (ou tako tsubo)
Takotsubo versus infarctus antérieur
Temps d inscription de l onde R
Territoire électrique
Territoires coronaires (anatomie)
Test à l’aimant
Théophylline
Tissu nodal
TJ 1. généralités
TJ 2. réciproque
TJ 3. réciproque par réentrée AV
TJ 3a. orthodromique
TJ 3b. antidromique
TJ 4. réentrée intra-nodale (TRIN)
TJ 5. réciproque permanente
TJ 6. automatique
TJ 7. traitement
Torsades de pointes 
Torsades de pointes : traitement
Transition précoce
Tri- ou tétralogie de Fallot
Triangle de Coumel
Triangle d’Einthoven
Trigéminisme
Trinitrine
Troubles secondaires de repolarisation
TV 1a. généralités
TV 1b. aspects ECG
TV 1c. algorithmes
TV 1d. TV score
TV 1e. diagnostics différentiels
TV 1f. traitement
TV 2a. retard droit (a)
TV 2a. retard droit (b)
TV 2b. retard gauche (a)
TV 2b. retard gauche (b)
TV 3. fasciculaire
TV 4. infundibulaire
TV 5. de branche à branche
TV 6. bidirectionnelle
TV 7a. polymorphe
TV 7b. polymorphe catécholergique
 
 
 
 
Tachycardies à QRS fins

Ensemble des tachycardies supraventriculaires à QRS fins (< 120 ms).

Algorithme diagnostique

La première étape précise si le rythme est régulier (intervalles R-R de longueur fixe) ou irrégulier (intervalles R-R variables).[1] 

Une arythmie absolue ou tachyarythmie complète (R-R anarchiques) ne peut être qu’une fibrillation atriale

Une arythmie relative, ou tachyarythmie avec des séquences AV qui se reproduisent, peut être un flutter ou une tachycardie atriale focale (TAF) à conduction variable

Une arythmie avec des ondes P de morphologies nombreuses est une tachycardie atriale multifocale (TAM).

Une tachycardie régulière peut être n’importe quelle TSV, sauf une FA et une TAM.

La seconde étape recherche et analyse méticuleusement l’activité atriale (parfois discrète et cachée au sein du QRS ou dans la repolarisation)

Des ondes P positives en DI-DII orientent vers une tachycardie sinusale ou une TAF

Des ondes P rétrogrades négatives en DII-VF orientent vers une tachycardie jonctionnelle

Des ondes f ou ondes F orientent vers une fibrillation atriale ou un flutter

Une fréquence atriale supérieure à la fréquence ventriculaire est en faveur d’un flutter ou d’une TAF

Un retour à la ligne de base entre deux ondes P est en faveur d’une TAF

L’absence d’activité atriale visible n’a pas de valeur diagnostique

La troisième étape précise la relation entre les ondes P et les complexes QRS 

Un ratio P/QRS = 2/1 ou une relation variable, mais non anarchique, entre les P et les QRS est un flutter ou une tachycardie atriale 

Un intervalle R-P court < P-R est en faveur d’une tachycardie jonctionnelle (slow-fast ou orthodromique)

Un intervalle R-P = P-R est en faveur d’une tachycardie atriale focale (TAF)

Un intervalle R-P long > P-R est en faveur d’une tachycardie jonctionnelle rare (fast-slow, orthodromique permanente) ou d’une TAF

Un intervalle P-R très court (< 120 ms) est en faveur d’une tachycardie atriale (TAF ou flutter); avec deux ondes P (dont une est cachée dans T)



[1] Blomström-Lundqvist C (2003)

 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11733526 visiteurs.