Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Valvulopathie : insuffisance mitrale

L'insuffisance mitrale est un défaut de fermeture de la valvule mitrale, située entre l'oreillette et le ventricule gauche. Le sang du ventricule gauche reflue lors de la systole ventriculaire vers l'oreillette gauche (incontinence ou fuite).

Les cause sont nombreuses : le rhumatisme articulaire aigu ; un prolapsus valvulaire mitral (syndrome de Barlow); une endocardite d'Osler; le dysfonctionnement d'un pilier ou une rupture de cordage après infarctus du myocarde; une insuffisance mitrale fonctionnelle par dilatation de l'anneau au cours des insuffisances ventriculaires gauches.

L'insuffisance mitrale peut être associée à un rétrécissement mitral réalisant la maladie mitrale dont la cause est le rhumatisme articulaire aigu. Les symptômes sont ceux des deux valvulopathies associées.

L’ECG peut être normal.
 
Les signes ECG évocateurs sont : hypertrophie auriculaire gauche et hypertrophie ventriculaire gauche, parfois de type diastolique (avec ondes T positives en précordiales gauches).
 
Des troubles de conduction sur la branche droite sont fréquents. L'hypertension artérielle pulmonaire étant rare, les signes ECG d’hypertrophie ventriculaire droite sont généralement absents.
 
Une hyperexcitabilité auriculaire est fréquente au cours de l’évolution. La coexistence d'un rétrécissement mitral prédispose aux tachycardies atriales. 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11396154 visiteurs.