Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Ablation
Ablation de fibrillation atriale
Ablation de flutter
Adénosine. Indications
Adénosine. Mode d’emploi
Amiodarone
Antiarythmiques
Antiarythmiques de classe I
Antiarythmiques de classe II
Antiarythmiques de classe III
Antiarythmiques de classe IV
Arythmie et grossesse. Traitement
Atropine
Bêtabloquants
Blocs Traitement en urgence
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 2
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 3
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 4
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 5
Cardioversion
Cardioversion FA
Cardioversion FA et Fx accessoire
Cardioversion FA et infarctus
Cardioversion tachycardie régulière
Cardioversion TV monomorphe
Cardioversion TV polymorphe
Cardioversion/défibrillation électrique
Carvédilol
Défibrillateur/cardiov : généralités
Défibrillateur/cardiov : indications
Digitaliques 
Digoxine. ESC 2012
Diltiazem (voir Inhibiteur calcique)
Entrainement électrosystolique
Fibrillation atriale 6. évaluation initiale
Fibrillation atriale 7a. risque/scores
Fibrillation atriale 7b. anticoagulant
Fibrillation atriale 8a. contrôle FC
Fibrillation atriale 8b. contrôle rythme
Fibrillation atriale 9a cardioversion
Fibrillation atriale 9b cardioversion ACG
Fibrillation atriale. 10 insuffisance card
Fibrillation atriale. 11 infarctus
Fibrillation atriale. 12 ablation v. pulm
Flécaïnide
Hyperkaliémie sévère : traitement
Hypertension artérielle : ESH/ESC
Inhibiteurs calciques (non-dihydroP)
Insuffisance cardiaque
Intervalle Q-T. 4b. Long (psychotropes)
Isoprénaline
Lidocaïne
Magnésium
Manœuvres vagales
Massage sino-carotidien
Pacemaker (b) électronique
Pacemaker (c) signes ECG
Pacemaker (c) signes intermittents
Pacemaker (d) dysfonctions
Pacemaker (e) fonctions complexes
Pacing
Péricardite aiguë : bilan et traitement
Quinidine
Réflexe sino-carotidien
Resynchronisation biventriculaire
SCA non ST+. 3 traitement médical
SCA non ST+. 4 évaluation
SCA non ST+. 5 prévention secondaire
Stimulation électrique programmée
Stimulation œsophagienne
Test à l’aimant
TJ 7. traitement
Trinitrine
TV 1e. traitement
Vérapamil (voir Inhibiteur calcique)
Vernakalant
 
 
 
 
Défibrillateur/cardiov : généralités
Appareil implanté dans le corps (en général sous la clavicule) chargé de détecter et traiter automatiquement les tachycardies ventriculaires (TV) soutenues [1].
Lorsque le choc électrique est délivré sur un rythme ventriculaire rapide organisé, on parle de cardioversion. Si le rythme ventriculaire est très rapide et désorganisé, on parle de choc de défibrillation.
Pour arrêter un épisode de TV, le défibrillateur envoie une salve de stimulations ventriculaires rapides soit à fréquence fixe, soit à fréquence croissante. Cette stimulation est généralement suffisante. Elle n’est pas douloureuse et la majorité des patients ne s'en aperçoivent pas. Si la TV persiste ou s’il s’agit d’une fibrillation ventriculaire, le défibrillateur émet un choc électrique.
Ces appareils possèdent également des fonctions de stimulateur cardiaque (antibradycardiques, antitachycardiques), de resynchronisation, de cardioversion (à basse énergie) et enregistrement Holter-ECG. De plus, le stockage électrocardiographique d’un événement rythmique enregistré par voie endocavitaire permet d’éclaircir le mécanisme de certaines arythmies et de contrôler les thérapeutiques [2]. Enfin, certains appareillent vibrent ou sonnent en cas d’alerte système, d’impédance transthoracique basse évoquant une possible insuffisance cardiaque ou en cas d’alerte d’intégrité de la sonde.
 
 
Si le patient rapporte un choc unique (sans dyspnée, syncope ou douleur thoracique), si l’appareil vibre ou sonne, il convient d’informer le centre de suivi pour un contrôle dans les 24 heures. En cas de chocs répétés (au moins 2 en 24 heures) ou symptômes, un contrôle rythmologique est urgent. En cas de chocs inappropriés un aimant peut désactiver le défibrillateur (cf.Test à l’aimant) [3].
 
 
Lire aussi
cardiac defibrillator shocks. Recommendations for acute and long-term patient management. ESC 2010
 
 

 
[1] Epstein AE (2013) : téléchargeable
 
[2] Recommandations de la Société Française de Cardiologie concernant l’électrophysiologie… (1999)
 
[3] Gehi AK (2006)
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 8797495 visiteurs.