Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Ablation
Ablation de fibrillation atriale
Ablation de flutter
Adénosine. Indications
Adénosine. Mode d’emploi
Amiodarone
Antiarythmiques
Antiarythmiques de classe I
Antiarythmiques de classe II
Antiarythmiques de classe III
Antiarythmiques de classe IV
Arythmie et grossesse. Traitement
Atropine
Bêtabloquants
Blocs Traitement en urgence
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 2
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 3
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 4
Cardioversion
Cardioversion FA
Cardioversion FA et Fx accessoire
Cardioversion FA et infarctus
Cardioversion tachycardie régulière
Cardioversion TV monomorphe
Cardioversion TV polymorphe
Cardioversion/défibrillation électrique
Carvédilol
Défibrillateur/cardiov : généralités
Défibrillateur/cardiov : indications
Digitaliques 
Diltiazem (voir Inhibiteur calcique)
Entrainement électrosystolique
Fibrillation atriale 6. évaluation initiale
Fibrillation atriale 7a. risque/scores
Fibrillation atriale 7b. anticoagulant
Fibrillation atriale 8a. contrôle FC
Fibrillation atriale 8b. contrôle rythme
Fibrillation atriale 9a cardioversion
Fibrillation atriale 9b cardioversion ACG
Fibrillation atriale. 10 insuffisance card
Fibrillation atriale. 11 infarctus
Fibrillation atriale. 12 ablation v. pulm
Flécaïnide
Hyperkaliémie sévère : traitement
Hypertension artérielle : ESH/ESC
Inhibiteurs calciques (non-dihydroP)
Insuffisance cardiaque
Intervalle Q-T. 4b. Psychotropes
Isoprénaline
Lidocaïne
Magnésium
Manœuvres vagales
Massage sino-carotidien
Pacemaker (b) électronique
Pacemaker (c) signes ECG
Pacemaker (c) signes intermittents
Pacemaker (d) dysfonctions
Pacemaker (e) fonctions complexes
Pacing
Péricardite aiguë. 3 bilan et traitement
Quinidine
Réflexe sino-carotidien
Resynchronisation biventriculaire
SCA non ST+. 3 traitement médical
SCA non ST+. 4 évaluation
SCA non ST+. 5 prévention secondaire
Stimulation électrique programmée
Stimulation œsophagienne
Test à l’aimant
TJ 7. traitement
Trinitrine
TV 1f. traitement
Vérapamil (voir Inhibiteur calcique)
Vernakalant
 
 
 
 
Quinidine
Chef de file des antiarythmiques de classe IA.
Elle diminue l'automaticité et la conduction des tissus atriaux et ventriculaires par prolongation directe des phases de repolarisation. 
 
Effets thérapeutiques : 1. Diminution de l'amplitude de l'onde T avec léger sous-décalage du ST; 2. Ondes U proéminentes; 3. Prolongation de l'intervalle Q-T (QT long); 4. Elargissement et crochetage des ondes P.
 
Effets toxiques : 1. Elargissement du complexe QRS (effet stabilisant de membrane); 2. Degrés divers de bloc AV; 3. Bradycardie sinusale marquée, bloc sino-auriculaire, arrêt sinusal; 4. Torsades de pointes, fibrillation ventriculaire, mort subite.
 

Indications

Les quinidiniques ne sont pas recommandés en première intention pour le maintien du rythme sinusal.[1] Seule la disopyramide est envisageable en cas de FA « vagale » (classe IIb).

Ils ne sont pas recommandés en première intention pour la cardioversion d’une fibrillation atriale et ne doivent pas être utilisés hors structure hospitalière dans cette intention.

Ils sont contre-indiqués en cas de syndrome du QT long.

Surveillance/toxicité

Un allongement du QT au-delà de 25%  de sa durée initiale est dangereux et le traitement doit être arrêté immédiatement. De même, un élargissement des QRS (bloc intraventriculaire) au-delà de 25% de sa durée initiale est dangereux et le traitement doit être diminué voire interrompu s'il s'agit d'une première prise.[2]

Un flutter quinidinique (conduction AV 1/1 à QRS larges) est possible lors d’un traitement préventif d’une FA/flutter par un quinidinique (ou le flécaïnamide). En effet, en cas de récidive sous forme de flutter, l’amélioration « quinidinique » de la conduction AV et le ralentissement de la conduction intraventriculaire (fréquence-dépendant) expliquent la conduction AV 1/1 et la fréquence ventriculaire proche de 200/mn à QRS larges.



[1] European Heart Rhythm Association (2010)

[2] Dictionnaire Vidal 2014

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11378430 visiteurs.