Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Ablation
Ablation de fibrillation atriale
Ablation de flutter atrial
Adénosine. Indications
Adénosine. Mode d’emploi
Amiodarone
Antiarythmiques
Antiarythmiques de classe I
Antiarythmiques de classe II
Antiarythmiques de classe III
Antiarythmiques de classe IV
Arythmie et grossesse. Traitement
Atropine
Bêtabloquants
Blocs Traitement en urgence
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 2
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 3
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 4
Cardioversion
Cardioversion FA
Cardioversion FA et Fx accessoire
Cardioversion FA et infarctus
Cardioversion tachycardie régulière
Cardioversion TV monomorphe
Cardioversion TV polymorphe
Cardioversion/défibrillation électrique
Carvédilol
Défibrillateur/cardiov : généralités
Défibrillateur/cardiov : indications
Digitaliques 
Diltiazem (voir Inhibiteur calcique)
Entrainement électrosystolique
Fibrillation atriale 6. évaluation initiale
Fibrillation atriale 7a. risque/scores
Fibrillation atriale 7b. anticoagulant
Fibrillation atriale 8a. contrôle FC
Fibrillation atriale 8b. contrôle rythme
Fibrillation atriale 9a cardioversion
Fibrillation atriale 9b cardioversion ACG
Fibrillation atriale. 10 insuffisance card
Fibrillation atriale. 11 infarctus
Fibrillation atriale. 12 ablation v. pulm
Flécaïnide
Hyperkaliémie sévère : traitement
Hypertension artérielle : ESH/ESC
Inhibiteurs calciques (non-dihydroP)
Insuffisance cardiaque
Intervalle Q-T. 4b. Psychotropes
Isoprénaline
Lidocaïne
Magnésium
Manœuvres vagales
Massage sino-carotidien
Pacemaker (b) électronique
Pacemaker (c) signes ECG
Pacemaker (c) signes intermittents
Pacemaker (d) dysfonctions
Pacemaker (e) fonctions complexes
Pacing
Péricardite aiguë. 3 bilan et traitement
Quinidine
Réflexe sino-carotidien
Resynchronisation biventriculaire
SCA non ST+. 3 traitement médical
SCA non ST+. 4 évaluation
SCA non ST+. 5 prévention secondaire
Stimulation électrique programmée
Stimulation œsophagienne
Test à l’aimant
TJ 7. traitement
Trinitrine
TV 1f. traitement
Vérapamil (voir Inhibiteur calcique)
Vernakalant
 
 
 
 
Fibrillation atriale 9b cardioversion ACG
 
La cardioversion d’une FA facilite la reprise progressive des contractions auriculaires et expose - dans les 3 à 30 jours suivants - au risque de migration d'un éventuel embole auriculaire dans la circulation systémique et en particulier vers le cerveau. 
 
Il est donc préférable d’envisager une cardioversion avant la 48e heure qui suit le début d’un accès prolongé de FA. Une cardioversion est possible au delà, mais seulement chez un patient bien anticoagulé ou dont l’ETO a éliminé la présence d’un caillot dans l’OG.
 
La cardioversion doit être précédée, sauf urgence vitale, par une anticoagulation.
- Si le début de la FA n’est pas connu, la cardioversion doit être précédée par trois semaines d’ACG oral efficace (AVK ou AOD) ou administration d’héparine ou HBPM à dose efficace (Classe I) ou moins longtemps en cas d’ETO négatif.
- Si le début de la FA est clairement inférieur à 48 h et que le patient n’a aucun facteur de risque thrombo-embolique, une héparine i.v. ou HBPM s.c. à dose efficace ou un AOD peuvent être envisagée autour de la cardioversion, sans besoin pour une anticoagulation orale ultérieure
 
Après cardioversion réussie, ou conversion spontanée, chez les patients à risque thrombo-embolique et en l'absence de risque fort de saignement, un traitement anticoagulant de quatre semaines par ACG est recommandé pour prévenir le risque d’embolie déclenchée par la cardioversion et la reprise de contractilité. Ce traitement est parfois donné à vie, selon le bénéficie/risque expliqué à chaque patient (Classe I). Ces estimations reposent sur le CHA2DS2-VASC score (image 2) et le risque HAS-BLED.
 
Référence :
Taboulet P. Anticoagulation dune fibrillation auriculaire aux urgences. Ann. Fr. Med. Urgence (2012) 2:317-322
 
[1] Camm et al. Guidelines for the management of atrial fibrillation. The Task Force for the Management of Atrial Fibrillation of the European Society of Cardiology (ESC). EHJ 2010
 
[2] Camm AJ, Lip GY, 2012 focused update of the ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation: An update of the 2010 ESC Guidelines for the management of atrial fibrillation. Eur Heart J. 2012;33:2719-47.
 
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12181877 visiteurs.