Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Ablation
Ablation de fibrillation atriale
Ablation de flutter atrial
Adénosine. Indications
Adénosine. Mode d’emploi
Amiodarone
Antiarythmiques
Antiarythmiques de classe I
Antiarythmiques de classe II
Antiarythmiques de classe III
Antiarythmiques de classe IV
Arythmie et grossesse. Traitement
Atropine
Bêtabloquants
Blocs Traitement en urgence
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 2
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 3
Cardiopathie et Insuffisan cardiaque 4
Cardioversion
Cardioversion FA
Cardioversion FA et Fx accessoire
Cardioversion FA et infarctus
Cardioversion tachycardie régulière
Cardioversion TV monomorphe
Cardioversion TV polymorphe
Cardioversion/défibrillation électrique
Carvédilol
Défibrillateur/cardiov : généralités
Défibrillateur/cardiov : indications
Digitaliques 
Diltiazem (voir Inhibiteur calcique)
Entrainement électrosystolique
Fibrillation atriale 6. évaluation initiale
Fibrillation atriale 7a. risque/scores
Fibrillation atriale 7b. anticoagulant
Fibrillation atriale 8a. contrôle FC
Fibrillation atriale 8b. contrôle rythme
Fibrillation atriale 9a cardioversion
Fibrillation atriale 9b cardioversion ACG
Fibrillation atriale. 10 insuffisance card
Fibrillation atriale. 11 infarctus
Fibrillation atriale. 12 ablation v. pulm
Flécaïnide
Hyperkaliémie sévère : traitement
Hypertension artérielle : ESH/ESC
Inhibiteurs calciques (non-dihydroP)
Insuffisance cardiaque
Intervalle Q-T. 4b. Psychotropes
Isoprénaline
Lidocaïne
Magnésium
Manœuvres vagales
Massage sino-carotidien
Pacemaker (b) électronique
Pacemaker (c) signes ECG
Pacemaker (c) signes intermittents
Pacemaker (d) dysfonctions
Pacemaker (e) fonctions complexes
Pacing
Péricardite aiguë. 3 bilan et traitement
Quinidine
Réflexe sino-carotidien
Resynchronisation biventriculaire
SCA non ST+. 3 traitement médical
SCA non ST+. 4 évaluation
SCA non ST+. 5 prévention secondaire
Stimulation électrique programmée
Stimulation œsophagienne
Test à l’aimant
TJ 7. traitement
Trinitrine
TV 1f. traitement
Vérapamil (voir Inhibiteur calcique)
Vernakalant
 
 
 
 
TJ 7. traitement
Recommandations 2015
Page RL, Joglar JA, Caldwell MA, et al. 2015 ACC/AHA/HRS Guideline for the Management of Adult Patients With Supraventricular TachycardiaExecutive Summary: A Report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on Clinical Practice Guidelines and the Heart Rhythm Society. Circulation. 2016;133(14):e471-505
------------------------------
Le traitement d’urgence repose sur une cardioversion à l’aide des manoeuvres vagales ou - en cas d’échec - des médicaments bloqueurs du nœud AV (cfCardioversion d’une tachycardie régulière).
 
En résumé :
--> manoeuvres vagales puis adénosine ou inhibiteur calcique. En cas d'échec, il faut inverser le choix (inhibiteur calcique ou adénosine).
--> En cas de récurrence rapide liée à des extrasystoles, il faut controler le potassium (corriger une hypokaliémie) et proposer un antiarythmique (amiodarone ou antiarythmique de classe IC et en particulier le flecainamide). Dans tous les cas, respect des CI.
 
NB. A mon avis, il faut utiliser un inhibiteur calcique IV (diltiazem ou vérapamil) si le diagnostic de tachycardie par réentrée intranodale (TRIN) ou sur faisceau accessoire est quasi certain, car sa tolérance est meilleure (notamment sujet âgé ou fragile, sauf CI hémodynamique) et réserver l'adénosine aux diagnostics incertains (quelle TSV ?, TV ou TSV ?)  

Le traitement préventif de choix repose sur les bétabloquants (dose unique ou imprégnation au long cours), sinon le vérapamil (sauf contre-indication cardiologique) et/ou les antiarythmiques de classe I (tachycardie rebelle).

Le traitement des formes invalidantes fait appel aux méthodes ablatives (ex. radiofréquence ou cryothérapie).

PROPHYLACTIC ANTIARRHYTHMIC TREATMENT OF AVNRT

Catheter ablation is recommended as the treatment of choice after a first recurrence related to the high success rate, low risk for AV block (,1%), and low recurrence rate after ablation (,2%). Prophylactic antiarrhythmic drug treatment is effective in approximately 30–50%, and may burden the quality of life more than the arrhythmia itself, if episodes are infrequent. In patients with recurrent episodes of AVNRT, unresponsive to AV nodal blocking agents, and who prefer antiarrhythmic drug treatment, class IC drugs can be particularly effective due to their use dependent effect on the retrograde fast pathway. Flecainide (200–300 mg/day) prevented the recurrence of AVNRT in 65% of patients and appears to have greater long term efficacy than verapamil. Several double blind, placebo controlled trials have confirmed the efficacy of both flecainide and propafenone for prevention of recurrences. Limited prospective data are available for use of class III drugs (for example, amiodarone, sotalol, dofetilide), even though many have been used effectively to prevent recurrences.

Références

Voir blog de S. Smith (en anglais) sur un cas de réduction difficile de TJ par réentrée intranodale (TRIN) : SVT that keeps recurring
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12105348 visiteurs.