Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Dérivations frontales (ou standards)

Dérivations qui permettent l’enregistrement des variations de potentiel de l’activité cardiaque dans le plan frontal (cf. électrodes frontales).

- DI : mesure bipolaire entre le poignet droit et poignet gauche
- DII : mesure bipolaire entre le poignet droit et la jambe gauche
- DIII : mesure bipolaire entre le poignet gauche et jambe gauche
- VR : mesure unipolaire sur le poignet droit
- VL : mesure unipolaire sur le poignet gauche
- VF : mesure unipolaire sur la jambe gauche
Les dérivations unipolaires sont obtenues par soustraction du potentiel V entre l’électrode de mesure P (ex. VR, VL ou VF) et l’électrode du potentiel central terminal de Wilson (obtenu par la sommation des potentiels des électrodes DI, DII et DIII) tel que VP = Ep - EWCT. Les dérivations unipolaires frontales représentées sur l’ECG sont en fait augmentées de 50% (aVR, aVL, aVF) telles que aVL = 3/2 VL.
Les dérivations DII, DIII et VF explorent surtout la paroi inférieure du ventricule gauche et prennent le nom de dérivations inférieures. Les dérivations DI et VL explorent surtout la paroi latérale haute du ventricule gauche et prennent le nom de dérivations latérales hautes. La dérivation VR n’a pas d’intérêt pour l’étude du VG. Néanmoins, cette électrode peut être utile pour le calcul rapide de l’axe des QRS, pour l’étude de la repolarisation entre DI et DII (car -VR est situé à +30°) et l’identification d’une tachycardie ventriculaire.
Les dérivations frontales sont classiquement représentées sur un eCG de haut en bas : DI, DII, DIII et VR, VL, VF. Ce type de représentation est moins logique que la présentation de Cabrera : VL, DI, -VR, DII, VF puis DIII. Cette représentation panoramique améliore la quantification spatiale de l’infarctus, facilite les calculs d’axe de QRS et se calque sur la méthode de représentation des dérivations précordiales. Elle est actuellement recommandée [1].
 
NB. Il faut éviter la position thoracique des 4 électrodes des membres. Elles entrainent des modifications notables incompatibles avec une interprétation fiable de l'ECG (en dehors du rythme) [2]: voir Electrodes frontales


 
[1] Kligfield P (2007)
 
[2] Jowett NI, Turner AM, Cole A, Jones PA. Modified electrode placement must be recorded when performing 12-lead electrocardiograms. Postgrad Med J. 2005;81(952):122-5.
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Nouveau

ISBN : 978-2-35640-183-0

Éditeur
S-EDITIONS
(Ed. 01/2018)
 
 
Vous êtes le 16235568 visiteurs.