Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Holter-ECG

Enregistrement ECG de longue durée selon la méthode de Norman Holter (Biophysicien américain, 1949). Cette technique permet de compléter l’ECG standard pour le diagnostic et/ou le bilan des troubles du rythme et de la conduction.

L’appareil porté en bandoulière pendant 24 ou 48 heures enregistre l’activité électrique du cœur sur une à trois dérivations. Le patient tient un journal de ses activités et peut placer des marqueurs d’événements. La lecture par ordinateur est différée avec possibilité de contrôle visuel.

La méthode permet :

- la détection et le comptage de nombreux événements rythmiques : fréquence cardiaque moyenne (jour, nuit) avec minimum et maximum, épisodes de bradycardies, pauses (≥ 2,5 s) ou périodes longues, extrasystolie supraventriculaire ou ventriculaire (isolées, doublets, salves), épisodes de tachycardie paroxystique auriculaire, jonctionnelle ou ventriculaire, troubles de conduction de plus ou moins haut degré...

- la recherche d’anomalies arythmogènes comme des changements de durée de l’intervalle Q-T (pente QT/RR en fonction du temps) ou une alternance de l’onde T.

- l’étude des variations subtiles du rythme sinusal (variabilité sinusale) dont la perte traduit une anomalie du baroréflexe de mauvais pronostic au cours de certaines maladies.

- la détection automatique d’une ischémie silencieuse par la recherche d’une déviation du segment ST (une confirmation visuelle reste nécessaire).

Les indications sont nombreuses :

 

Pour en savoir plus : « L’ECG de A à Z » Edition Vigot-Maloine, 2010

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11710033 visiteurs.