Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
   
 
 
 
Score de Selvester (score QRS)

Méthode d’analyse des complexes QRS pour détecter et/ou estimer la taille d’une cicatrice ventriculaire.

Selvester et ses collègues ont mis au point au début des années 1960, une simulation par ordinateur de l'activation électrique du cœur et ont étudié l'effet d’une cicatrice d’infarctus, d’une hypertrophie et de troubles de la conduction sur le vectocardiogramme à la surface du corps et sur l’ECG [1].

Ils ont montré qu’une cicatrice d’infarctus produit sur un ECG des changements caractéristiques et quantifiables et développé un score de QRS à partir des durées d'ondes Q et R, des rapports d'amplitude R/Q et R/S, des amplitudes de R et S et de l’existence de crochetage sur l'onde R. La validation initiale de la méthode a été effectuée à partir de la taille de la cicatrice antatomique post mortem puis avec la fraction d’éjection VG et la mortalité cardiaque [1,2].

La version simplifiée du « Selvester QRS scoring system » utilise 50 critères pondérés d’analyse des complexes QRS dans dix dérivations (I, II, VL, VF et V1 à V6), qui totalisent au maximum 31 points (1 à 5 points max. selon les dérivations), chaque point étant equivalent approximativement à 3% de la masse ventriculaire gauche [2].

La méthode manuelle est complexe mais validée par comparaison à l'imagerie par résonance magnétique avec renforcement du contraste avec tout type de cardiopathie ischémique et non ischémique et tout type d’anomalie de la conduction ventriculaire en adaptant spécifiquement le le système de score (hypertrophie ventriculaire, bloc fasciculaire ou bloc de branche) [2,3].

Ce score peut se révéler utile :

- pour prédire la morbi-mortalité des patients après reperfusion par angioplastie [4]

- pour prédire le degré de la reperfusion myocardique potentiellement réalisables par une méthode de reperfusion [5]

- pour prédire l’efficacité éventuelle d’une resynchronisation ventriculaire [6]

- pour prédire le risque d’arythmie ventriculaire chez les patients dont la fraction d’éjection ventriculaire est altérée [3]. 


Ce score est remis en question pour son manque de spécificité et de valeur pronostique [Chaudhry, Åkerlund]
 
 
Références
 
[1] Selvester RH, Wagner GS, Hindman NB. The Selvester QRS scoring system for estimating myocardial infarct size: The development and application of the system. Arch Intern Med 1985;145:1877 ; [1b] Hindman NB, Schocken DD, Widmann M, et al. Evaluation of a QRS scoring system for estimating myocardial infarct size, V: specificity and method of application of the complete system. Am J Cardiol.1985;55:1485–90
 
[2] Strauss DG, Selvester RH. The QRS complex - a biomarker that "images" the heart: QRS scores to quantify myocardial scar in the presence of normal and abnormal ventricular conduction. J Electrocardiol 2009;42:85-96. Review
 
[3] Strauss DG et al. ECG quantification of myocardial scar in cardiomyopathy patients with or without conduction defects: correlation with cardiac magnetic resonance and arrhythmogenesis Circ Arrhythm Electrophysiol 2008;1:327-36 (téléchargeable)
 
[4] Tjandrawidjaja MC et al. Usefulness of the QRS score as a strong prognostic marker in patients discharged after undergoing primary percutaneous coronary intervention for ST-segment elevation myocardial infarction. Am J Cardiol 2010;106:630-4.
 
[5] Kosuge M et al. High QRS score on admission strongly predicts impaired myocardial reperfusion in patients with a first anterior acute myocardial infarction. Circ J 2011;75:626-32.
 
[6] Sweeney MO et al. Analysis of ventricular activation using surface electrocardiography to predict left ventricular reverse volumetric remodeling during cardiac resynchrnization therapy. Circulation 2010;121;626-34 (téléchargeable).
 
Voir aussi:
Sevilla DC et al. Anatomic validation of electrocardiographic estimation of the size of acute or healed myocardial infarcts. Am J Cardiol 1990;65:1301–1307
 
Palmeri ST DC et al. A QRS scoring system for assessing left ventricular function after myocardial infarction. N Engl J Med 1982;306:4–9.
 
Bounous EP Jr DC et al. Prognostic value of the simplified Selvester QRS score in patients with coronary artery disease. J Am Coll Cardiol 1988;11:35–41
 
Jones MG, Anderson KM, Wilson PW, Kannel WB, Wagner NB, Wagner GS. Prognostic use of a QRS scoring system after hospital discharge for initial acute myocardial infarction in the Framingham cohort. Am J Cardiol 1990;66:546–550.
 
Horacek BM, Warren JW, Albano A, Palmeri MA, Rembert JC, Greenfield JC Jr, Wagner GS. Development of an automated Selvester Scoring System for estimating the size of myocardial infarction from the electrocardiogram. J Electrocardiol 2006;39:162–168.
 
Chaudhry U, Platonov PG, Jablonowski R, et al. Evaluation of the ECG based Selvester scoring method to estimate myocardial scar burden and predict clinical outcome in patients with left bundle branch block, with comparison to late gadolinium enhancement CMR imaging. AnnN oninvasive Electrocardiol. 2017 Sep;22(5)

Åkerlund S, Wieslander B, Turesson M, et al. Specificity for each of the 46 criteria of the Selvester QRS score for electrocardiographic myocardial scar sizing in left bundle branch block. J Electrocardiol. 2015 Sep-Oct;48(5):769-76
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11365693 visiteurs.