Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Alternance électrique de l’onde T
Alternance électrique des QRS
Artéfacts
Arythmie
Atrial(e) ou auriculaire
Auriculogramme
Axe des QRS
Axe droit ou hyperdroit
Axe gauche ou hypergauche
Axes particuliers
Battement de capture
Bigéminisme
Bitachycardie
Bradyarythmie
Bradycardie
Complexe de fusion
Complexe d’échappement
Complexe électro-entraîné
Complexe QRS isodiphasique
Complexes QRS ectopiques
Concordance du segment ST
Courant de lésion
Cupule digitalique
Cœur vertical
Déflexion
Déflexion intrinsécoïde
Dérivation
Dérivations concordantes
Déviation axiale
Dextrorotation
Discordance appropriée
Dissociation auriculo-jonctionnelle
Dissociation auriculo-ventriculaire
Dissociation électromécanique
Dissociation isorythmique
Echappement jonctionnel
Echappement ventriculaire
Écho atrial
Écho ventriculaire
Faisceau de Kent
Fréquence cardiaque
Fusion normalisante
Hypertrophie
Hypertrophie atriale droite
Hypertrophie atriale gauche
Intervalle
Intervalle P-R
Intervalle Q-T. 3a. QT corrigé (QTc)
Intervalle Q-T. 4a. Long
Intervalle R-R
Intervalle T-P
Inversion bénigne de l’onde T
Lésion sous-endocardique
Lésion sous-épicardique
Lévo-rotation
Ligne de base
Microvoltage
Nadir
Nœud hyperdromique
Onde delta
Onde epsilon
Onde f (fibrillation)
Onde F (Flutter)
Onde J
Onde J d’Osborn
Onde P
Onde P mitrale
Onde P pulmonaire
Onde P rétrograde
Onde P sinusale
Onde Q
Onde q septale
Onde R
Onde S
Onde T
Onde T ample
Onde T atriale (Ta)
Onde T inversée
Onde T inversée profonde
Onde U
Parasystolie
Pause
Point J
Précordium
Progression harmonieuse de R
QRS isodiphasiques
Repolarisation atriale
Repolarisation atypique du sujet jeune
Repolarisation féminine
Repolarisation masculine
Repolarisation précoce : anglais
Repolarisation précoce : francais
Repos compensateur
Retard droit
Retard gauche
Rotation antéropostérieure
Rotation transversale
Rythme
Rythme accéléré
Rythme d échappement
Rythme sinusal
S1Q3
Score de Romhilt-Estes
Segment PR (ou segment PQ)
Segment ST (ou segment JT)
Signe de Spodick
Sous-décalage de PQ (ou PR)
Sous-décalage du ST. généralités
Sous-décalage du ST. les étiologies
Spike
Strain pattern 
Super Wolff
Surcharge ventriculaire
Syncope
Syncope réflexe
Syncope rythmique
Syndrome de préexcitation
Syndrome du P-R court
Syndrome du QT court
Tachycardie
Tachycardies: classification ACC 2015
Temps d inscription de l onde R
Transition précoce
Trigéminisme
Troubles secondaires de repolarisation
Ventriculogramme
Zone de transition
 
 
 
 
Microvoltage

Réduction de l'amplitude du complexe P-QRS-T ≤ 5 mm en dérivations frontales et ≤ 10 mm en précordiales.

Le microvoltage isolé en dérivations frontales est fréquent et n'a pas de valeur sémiologique, sauf en cas de d’infarctus ou séquelle de nécrose apicale où il traduit la perte des vecteurs électriques dirigés dans le plan frontal. Un microvoltage isolé en dérivations précordiales gauches peut traduire un infarctus latéral ou un volumineux épanchement pleural gauche.
Un microvoltage diffus traduit la difficulté à enregistrer les potentiels du fait d'une obésité, anasarque (coeur, foie, rein...), emphysème, épanchement péricardique ou d'une maladie du myocarde inflammatoire, ischémique, fibrosante ou amylose [3]. Une hypovolémie peut également en être la cause [3].
Un microvoltage limité aux dérivations des membres partage les étiologies du microvoltage diffus mais traduit souvent l'existence d'une cardiopathie dilatée [1,2]
Un microvoltage peut gêner l’identification d’un infarctus en phase aiguë. En effet, la déviation du segment ST est tributaire de l’amplitude du QRS. Si le QRS est peu volté, le sous- ou le sus-décalage du segment ST peut être masqué.
 
[3] Madias JE. Low QRS voltage and its causes. J Electrocardiol. 2008 Nov-Dec;41(6):498-500
--> Electrocardiographic low QRS voltage (LQRSV) has many causes, which can be differentiated into those due to the heart's generated potentials (cardiac) and those due to influences of the passive body volume conductor (extracardiac). Peripheral edema of any conceivable etiology induces reversible LQRSV, reduces the amplitude of the P waves and T waves, decreases the duration of P waves, QRS complexes, and QT intervals, and alters in turn the measurements of the signal-averaged electrocardiogram and T wave alternans, all with enormous clinical implications.
 
[2] Chinitz JS, Cooper JM, Verdino RJ. Electrocardiogram voltage discordance: interpretation of low QRS voltage only in the limb leads. J Electrocardiol. 2008 Jul-Aug;41(4):281-6.
---> Low voltage isolated to the limb leads is associated with the same conditions that cause diffuse low voltage in only half of patients. In the remainder, more than 60% have dilated cardiomyopathies.
 
[3] Kim DH, Verdino RJ. Electrocardiogram voltage discordance: Interpretation of low QRS voltage only in the precordial leads. J Electrocardiol. 2017 Apr 28.
--> Low precordial voltage was found in 256 of 150,000 ECGs (~0.2%). 50.4% of patients had discordant ECGs that correlated with classic etiologies, with a higher incidence of LV dilation in those with classic etiologies than those without.

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12114813 visiteurs.