Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Alternance électrique de l’onde T
Alternance électrique des QRS
Artéfacts
Arythmie
Atrial(e) ou auriculaire
Auriculogramme
Axe des QRS
Axe droit ou hyperdroit
Axe gauche ou hypergauche
Axes particuliers
Battement de capture
Bigéminisme
Bitachycardie
Bradyarythmie
Bradycardie
Complexe de fusion
Complexe d’échappement
Complexe électro-entraîné
Complexe QRS isodiphasique
Complexes QRS ectopiques
Concordance du segment ST
Courant de lésion
Cupule digitalique
Cœur vertical
Déflexion
Déflexion intrinsécoïde
Dérivation
Dérivations concordantes
Déviation axiale
Dextrorotation
Discordance appropriée
Dissociation auriculo-jonctionnelle
Dissociation auriculo-ventriculaire
Dissociation électromécanique
Dissociation isorythmique
Echappement jonctionnel
Echappement ventriculaire
Écho atrial
Écho ventriculaire
Faisceau de Kent
Fréquence cardiaque
Fusion normalisante
Hypertrophie
Hypertrophie atriale droite
Hypertrophie atriale gauche
Intervalle
Intervalle P-R
Intervalle Q-T. 3a. QT corrigé (QTc)
Intervalle Q-T. 4a. Long
Intervalle R-R
Intervalle T-P
Inversion bénigne de l’onde T
Lésion sous-endocardique
Lésion sous-épicardique
Lévo-rotation
Ligne de base
Microvoltage
Nadir
Nœud hyperdromique
Onde delta
Onde epsilon
Onde f (fibrillation)
Onde F (Flutter)
Onde J
Onde J d’Osborn
Onde P
Onde P mitrale
Onde P pulmonaire
Onde P rétrograde
Onde P sinusale
Onde Q
Onde q septale
Onde R
Onde S
Onde T
Onde T ample
Onde T atriale (Ta)
Onde T inversée
Onde T inversée profonde
Onde U
Parasystolie
Pause
Point J
Précordium
Progression harmonieuse de R
QRS isodiphasiques
Repolarisation atriale
Repolarisation atypique du sujet jeune
Repolarisation féminine
Repolarisation masculine
Repolarisation précoce : anglais
Repolarisation précoce : francais
Repos compensateur
Retard droit
Retard gauche
Rotation antéropostérieure
Rotation transversale
Rythme
Rythme accéléré
Rythme d échappement
Rythme sinusal
S1Q3
Score de Romhilt-Estes
Segment PR (ou segment PQ)
Segment ST (ou segment JT)
Signe de Spodick
Sous-décalage de PQ (ou PR)
Sous-décalage du ST. généralités
Sous-décalage du ST. les étiologies
Spike
Strain pattern 
Super Wolff
Surcharge ventriculaire
Syncope
Syncope réflexe
Syncope rythmique
Syndrome de préexcitation
Syndrome du P-R court
Syndrome du QT court
Tachycardie
Tachycardies: classification ACC 2015
Temps d inscription de l onde R
Transition précoce
Trigéminisme
Troubles secondaires de repolarisation
Ventriculogramme
Zone de transition
 
 
 
 
Onde T ample
Deux défintions
A - Onde T positive et supérieure aux 2/3 de l’onde R ou négative et supérieure aux 2/3 de l’onde S.
B - Onde T > 75% du QRS

NB. En cas de microvoltage des QRS, une onde T de quelques millimètres est ample si le complexe QRS est de quelques millimètres aussi.
 
NB. Il faut être aussi vigilant à l'amplitude qu'à la largeur et - encore mieux - à la surface sous la courbe de l'onde T comparée à l'amplitude du QRS, comme sur cet exemple : A Case of Clinical Unstable Angina in the ED
 
Les étiologies sont nombreuses :
- Variante normale de repolarisation. Dans la repolarisation masculine, l’onde T est ample en dérivations V2, V3(V4), sa base reste asymétrique (pente vers le haut plus lente et concave que la pente vers le bas), le miroir est absent (sauf en VR), la repolarisation n’est pas dynamique, l’intervalle QT est normal et les QRS sont normaux ou variant de la normale (ample en V2-V3, onde J possible). Cette amplitude peut atteindre 16-17 mm (9-10 mm chez la femme), ou 75% de l’amplitude des QRS dans deux dérivations contiguës. En dérivation V1, l’onde T reste inversée ou peu ample. Dans la repolarisation du sujet âgé, l’onde T peut dépasser modérément l’onde R en V1, quand les ondes T s’aplatissent dans les dérivations gauches (V5-V6).
 
- Ischémie sous-endocardique. L’onde T ample acquiert une base élargie, gagne en amplitude et perd sa proportionnalité aux QRS et son asymétrie dans plusieurs dérivations concordantes. Elle est dynamique d’un tracé à l’autre. Elle peut évoluer vers un infarctus ST+ ou régresser spontanément ou sous l’effet de la trinitrine. D’autres anomalies sont possibles (QRS, ST, QT, U) et un miroir (onde T inversée) est habituel dans les dérivations opposées.
   --> Quatre critères réunis permettent d’affirmer avec une excellente spécificité le caractère ischémique de ces ondes T et d’écarter l’hypothèse d’une variante normale de repolarisation [Collins].
   --> Il s’agit de : (1) ascension du point J/amplitude de T > 25% ; (2) amplitude de T/amplitude de QRS > 75% (3) élévation du point J > 3 mm et (4) age supérieur 45 ans
 
- Infarctus avec élévation de ST. L’onde T est hyperample ou géante dans un territoire coronaire et précède le sus-décalage du segment ST et les modifications des complexes QRS (ex. Ici).
  --> 10 exemples difficiles (Blog de S Smith)
 
- Hypertrophie VG et bloc de branche gauche. L’onde T ample succède à un sus-décalage de ST dans les précordiales droites, en miroir du sous-décalage de ST et des ondes T inversées et en précordiales gauches.
 
- Péricardite aiguë. L’onde T ample succède à un sus-décalage de ST plutôt concave et diffus avec parfois un précieux sous-décalage de PQ.
 
- Hyperkaliémie. Les ondes T sont amples et pointues dans plusieurs dérivations précordiales ou de façon diffuse (ex. une onde T > 12 mm dans toutes les trois dérivations V3 à V5  est ample), parfois géantes en « tente » avec un Q-T plutôt raccourci et - au stade ultérieur - des QRS larges, en « lame de sabre » avec un JT raccourci.
  
Références

Surawicz B et Knilans TK. Chou’s electrocardiography in clinical practice. Ed. Elsevier, 6th édition 2008. ISBN : 978-1-4160-3774-3.

Collins MS et al. Hyperacute T-wave criteria using computer ECG analysis. Ann Emerg Med. 1990;19(2):114-20.
 
Blog de SW Smith

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 9874258 visiteurs.