Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Arrêt sinusal 
Arythmie sinusale
Bradycardie sinusale
Bradycardie sinusale inappropriée
Dysfonction sinusale
Extrasystole atriale
Extrasystole atriale conduite avec aberration
Extrasystole jonctionnelle
Faisceau de Kent : ECG
Fibrillation atriale 1. généralités
Fibrillation atriale 2. ECG
Fibrillation atriale 3a. FC lente
Fibrillation atriale 3b. FC rapide
Fibrillation atriale 4a. Bloc de branche
Fibrillation atriale 4b. Aberration
Fibrillation atriale 5. Fx accessoire
Fibrillo-flutter
Flutter atrial 1. conduction AV 2/1
Flutter atrial 2. atypique
Flutter atrial 3. conduction AV variable
Flutter atrial 4. conduction AV 1/1
Flutter atrial 5. avec QRS larges
Flutter atrial drogué 6. quinidinique
Hyperexcitabilité auriculaire
Maladie de Bouveret
Maladie du sinus (sick sinus syndrome)
Maladie rythmique de l’oreillette
Paralysie sinusale (arrêt sinusal)
Rythme atrial accéléré
Rythme atrial multifocal
Rythme d échappement jonctionnel
Rythme du sinus coronaire
Rythme idiojonctionnel accéléré
Syndrome bradycardie-tachycardie
Syndrome de Jervell et Lange-Nielsen
Syndrome de Lown-Ganong-Levine
Syndrome de préexcitation. Variabilité
Syndrome de Romano-Ward
Syndrome de Wolff-Parkinson-White
Syndrome de WPW : tachycardies
Tachycardie atriale
Tachycardie atriale focale
Tachycardie atriale focale automatique
Tachycardie atriale focale réentrée
Tachycardie atriale multifocale
Tachycardie atriale par macroréentrée
Tachycardie de Bouveret
Tachycardie par réentrée électronique
Tachycardie sino-auriculaire
Tachycardie sinusale
Tachycardie sinusale inappropriée
Tachycardies à QRS fins
Tachycardies à QRS larges
Tachycardies incessantes de l’enfant
Tachycardies supraventriculaires
TJ 1. généralités
TJ 2. réciproque
TJ 3. réciproque par réentrée AV
TJ 3a. orthodromique
TJ 3b. antidromique
TJ 4. réentrée intra-nodale (TRIN)
TJ 5. réciproque permanente
TJ 6. automatique
Wandering pacemaker
 
 
 
 
Paralysie sinusale (arrêt sinusal)
Absence totale, temporaire ou permanente, de dépolarisation du nœud sinusal. Elle se traduit sur l’ECG par une absence d’onde P dans le sens antérograde.
 
Une des étiologies à évoquer est l’hyperkaliémie. La plus fréquente est une dysfonction sinusale sévère, souvent favorisée par des médicaments qui dépriment la dépolarisation spontanée du noeud sinusal (amiodarone, bêtabloquant, digitalique, inhibiteur calcique).
 

On peut différencier, au cours d’une pause sinusale, une paralysie sinusale d’un bloc sino-auriculaire du 3ème degré par l’intervalle entre deux ondes P. Dans le premier cas, l’intervalle observé durant la pause n’a pas de rapport avec l’intervalle de base ; dans le second, l’intervalle observé est un multiple.

 Exemple en rapport avec une hyperkaliémie ici

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12505598 visiteurs.