Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Algorithmes pour tachycardie
Arythmie ventriculaire
Asystole
Cardiomyopathie/DVDA : TV
Commotio cordis
Extrasystole fasciculaire
Extrasystole infundibulaire
Extrasystole ventriculaire
Extrasystoles ventriculaires : droite
Extrasystoles ventriculaires : gauche
Extrasystoles ventriculaires bénignes
Extrasystoles ventriculaires malignes
Fibrillation ventriculaire
Flutter ventriculaire 
Indice de TV : généralités
Indice de TV : Pava : QRS DII
Indice de TV : Vereckei : QRS en VR
Indice de TV : Vereckei : ratio vi/vt
Intervalle Q-T. 5. Court
Mort subite
Phénomène R sur T
Rythme d échappement ventriculaire
Rythme idioventriculaire accéléré
Rythme infranodal
Signe des oreilles de lapin
Syndrome de Andersen–Tawil
Syndrome de Brugada : généralités
Syndrome de Brugada : type 1
Syndrome de Brugada : type 2
Syndrome de repolarisation précoce
Syndrome du long QT acquis
Syndrome du QT court congénital
Syndrome du QT long congénital
Syndromes de l\'onde J
Tachycardie de Belhassen
Torsades de pointes 
Torsades de pointes : traitement
TV 1a. généralités
TV 1b. aspects ECG
TV 1c. algorithmes
TV 1d. diagnostics différentiels
TV 2a. retard droit (a)
TV 2a. retard droit (b)
TV 2b. retard gauche (a)
TV 2b. retard gauche (b)
TV 3. fasciculaire
TV 4. infundibulaire
TV 5. de branche à branche
TV 6. bidirectionnelle
TV 7a. polymorphe
TV 7b. polymorphe catécholergique
 
 
 
 
Extrasystoles ventriculaires bénignes
Extrasystoles ventriculaires associées à un risque nul ou faible d’arythmie ventriculaire fatale.

L’ECG permet d’évoquer leur caractère bénin en présence d’ESV monomorphes, à couplage fixe et long, non répétitives et disparaissant à l’effort et un cœur électrique apparemment sain. Ces caractéristiques s’opposent point par point aux ESV malignes.

L’aspect d’ESV à retard gauche-axe droit (environ 120°) ou vertical évoque une origine infundibulaire (cf. Extrasystole ventriculaire infundibulaire). L’aspect d’ESV plutôt fines (≤ 0,12 sec) et amples avec retard droit-axe hypergauche évoque une origine fasciculaire (cf. Extrasystole fasciculaire). Ces aspects sont bénins.

C’est souvent seulement la négativité des explorations complémentaires (Holter-ECG, épreuve d’effort, imagerie voire parfois recherche de potentiels tardifs) qui permet de conclure à leur bénignité.

Le traitement antiarythmique est exceptionnel, afin d’éviter les effets pro-arythmiques de certains antiarythmiques, sauf si les ESV sont très symptomatiques.

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 8792215 visiteurs.