Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Arythmie ventriculaire
Asystole
Cardiomyopathie/DVDA : TV
Commotio cordis
Extrasystole fasciculaire
Extrasystole infundibulaire
Extrasystole ventriculaire
Extrasystoles ventriculaires : droite
Extrasystoles ventriculaires : gauche
Extrasystoles ventriculaires bénignes
Extrasystoles ventriculaires malignes
Fibrillation ventriculaire
Flutter ventriculaire 
Indice de TV : généralités
Indice de TV : Pava : QRS DII
Indice de TV : Vereckei : QRS en VR
Indice de TV : Vereckei : ratio vi/vt
Intervalle Q-T. 5. Court
Mort subite
Phénomène R sur T
Rythme d échappement ventriculaire
Rythme idioventriculaire accéléré
Rythme infranodal
Score de TV (voir TV score)
Signe des oreilles de lapin
Syndrome de Andersen–Tawil
Syndrome de Brugada : généralités
Syndrome de Brugada : type 1
Syndrome de Brugada : type 2
Syndrome de repolarisation précoce
Syndrome du long QT acquis
Syndrome du QT court congénital
Syndrome du QT long congénital
Syndromes de l\'onde J
Tachycardie de Belhassen
Torsades de pointes 
Torsades de pointes : traitement
TV 1a. généralités
TV 1b. aspects ECG
TV 1c. algorithmes
TV 1d. TV score
TV 1e. diagnostics différentiels
TV 2a. retard droit (a)
TV 2a. retard droit (b)
TV 2b. retard gauche (a)
TV 2b. retard gauche (b)
TV 3. fasciculaire
TV 4. infundibulaire
TV 5. de branche à branche
TV 6. bidirectionnelle
TV 7a. polymorphe
TV 7b. polymorphe catécholergique
 
 
 
 
Extrasystoles ventriculaires malignes
Extrasystoles ventriculaires associées à un risque de tachycardie ventriculaire, torsades de pointes ou fibrillation ventriculaire.

L’ECG permet d’évoquer leur caractère malin :

- en présence d’ESV polymorphes (≥ 3), regroupées (doublet, triplets, salves), à couplage variable ou court (ex. ≤ 300 ms) avec phénomène R/T ou augmentant à l’effort.

- en présence d’un indice de cardiopathie structurelle ou trouble de l’électrogénèse : bloc bifasciculaire, durée des QRS > 110 ms en précordiales droites, bloc de branche droit atypique ou onde epsilon évoquant une DVDA, séquelle de nécrose, troubles de la repolarisation évoquant une insuffisance coronaire, syndrome de Brugada, cardiomyopathie, anomalie de l’intervalle Q-T

- les ESV qui apparaissent au cours d’une décharge catécholaminergique, en situation hypoxique ou toxique (ex. digitalique) peuvent aussi engager le pronostic.

C’est parfois seulement la positivité des explorations complémentaires qui permet de conclure à leur malignité en présence de potentiels tardifs, QT long, QT court, alternance électrique de l’onde T ou en cas d’induction de tachycardie ventriculaire au cours d’une épreuve d’ffort ou une exploration électrophysiologique

NB. L’ectopie ventriculaire est un facteur prédictif de mortalité soudaine ou non soudaine après un infarctus au delà de 10 ESV par heure ou salve de TV non soutenue sur un Holter. Comme ce constat n’est pas retrouvé dans toutes les études, il n’est pas considéré en 2013 que la fréquence de l’ectopie ventriculaire soit un outil fiable pour repérer les patients à risque de mort subite qui pourraient bénéficier d’un défibrillateur (Dagres N 2013)

Dagres N, Hindricks G. Risk stratification after myocardial infarction: is left ventricular ejection fraction enough to prevent sudden cardiac death? Eur Heart J. 2013;34(26): 1964-71

 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11069189 visiteurs.