Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Arythmie ventriculaire
Asystole
Cardiomyopathie/DVDA : TV
Commotio cordis
Extrasystole fasciculaire
Extrasystole infundibulaire
Extrasystole ventriculaire
Extrasystoles ventriculaires : droite
Extrasystoles ventriculaires : gauche
Extrasystoles ventriculaires bénignes
Extrasystoles ventriculaires malignes
Fibrillation ventriculaire
Flutter ventriculaire 
Indice de TV : généralités
Indice de TV : Pava : QRS DII
Indice de TV : Vereckei : QRS en VR
Indice de TV : Vereckei : ratio vi/vt
Intervalle Q-T. 5. Court
Mort subite
Phénomène R sur T
Rythme d échappement ventriculaire
Rythme idioventriculaire accéléré
Rythme infranodal
Score de TV (voir TV score)
Signe des oreilles de lapin
Syndrome de Andersen–Tawil
Syndrome de Brugada : généralités
Syndrome de Brugada : type 1
Syndrome de Brugada : type 2
Syndrome de repolarisation précoce
Syndrome du long QT acquis
Syndrome du QT court congénital
Syndrome du QT long congénital
Syndromes de l\'onde J
Tachycardie de Belhassen
Torsades de pointes 
Torsades de pointes : traitement
TV 1a. généralités
TV 1b. aspects ECG
TV 1c. algorithmes
TV 1d. TV score
TV 1e. diagnostics différentiels
TV 2a. retard droit (a)
TV 2a. retard droit (b)
TV 2b. retard gauche (a)
TV 2b. retard gauche (b)
TV 3. fasciculaire
TV 4. infundibulaire
TV 5. de branche à branche
TV 6. bidirectionnelle
TV 7a. polymorphe
TV 7b. polymorphe catécholergique
 
 
 
 
TV 7b. polymorphe catécholergique

 

Arythmies ventriculaires graves caractérisées par leur déclenchement adrénergique (effort violent, sport…) et un aspect polymorphe.

 

Elles sont en rapport avec une canalopathie d’origine génétique, à transmission familiale. Elles surviennent chez l’enfant et l’adulte jeune et sont responsables, de convulsions, de syncopes et/ou de mort subite sur cœur sain. Elles peuvent survenir à l’effort mais également dans un contexte d’émotion ou de grande peur. Elles relèvent d’un mécanisme d’automatisme anormal (cf. Post-dépolarisations), favorisé par un excès de catécholamines, et sont sensibles aux bêtabloquants.

L’ECG intercritique est souvent normal en dehors d’une fréquente bradycardie sinusale inhabituelle chez l’enfant. Il faut donc y penser après une première crise convulsive. Au cours du test d’effort, l’aspect est souvent stéréotypé, avec apparition progressivement d’extrasystoles ventriculaires monomorphes répétitives, puis polymorphes, puis tachycardie bidirectionnelle
caractéristique puis TV polymorphe [1].
 
Le traitement initial repose sur un bêtablocage puissant (nadolol 50 voir 75 mg/m2 chez l'enfant), controlé régulièrement par épreuve d’effort et ECG ambulatoire. Un défibrillateur automatique implantable est parfois nécessaire (mort subite récupérée, ou syncope sous bêtabloquant).


 
[1] Leenhardt A (1995); Denjoy I (Consensus Cardio 2011)
 

Blog de S Smith (anglais)
 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12160432 visiteurs.