Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Arythmie ventriculaire
Asystole
Cardiomyopathie/DVDA : TV
Commotio cordis
Extrasystole fasciculaire
Extrasystole infundibulaire
Extrasystole ventriculaire
Extrasystoles ventriculaires : droite
Extrasystoles ventriculaires : gauche
Extrasystoles ventriculaires bénignes
Extrasystoles ventriculaires malignes
Fibrillation ventriculaire
Flutter ventriculaire 
Indice de TV : généralités
Indice de TV : Pava : QRS DII
Indice de TV : Vereckei : QRS en VR
Indice de TV : Vereckei : ratio vi/vt
Intervalle Q-T. 5. Court
Mort subite
Phénomène R sur T
Rythme d échappement ventriculaire
Rythme idioventriculaire accéléré
Rythme infranodal
Score de TV (voir TV score)
Signe des oreilles de lapin
Syndrome de Andersen–Tawil
Syndrome de Brugada : généralités
Syndrome de Brugada : type 1
Syndrome de Brugada : type 2
Syndrome de repolarisation précoce
Syndrome du long QT acquis
Syndrome du QT court congénital
Syndrome du QT long congénital
Syndromes de l\'onde J
Tachycardie de Belhassen
Torsades de pointes 
Torsades de pointes : traitement
TV 1a. généralités
TV 1b. aspects ECG
TV 1c. algorithmes
TV 1d. TV score
TV 1e. diagnostics différentiels
TV 2a. retard droit (a)
TV 2a. retard droit (b)
TV 2b. retard gauche (a)
TV 2b. retard gauche (b)
TV 3. fasciculaire
TV 4. infundibulaire
TV 5. de branche à branche
TV 6. bidirectionnelle
TV 7a. polymorphe
TV 7b. polymorphe catécholergique
 
 
 
 
Syndrome de Brugada : type 2
L’ECG du syndrome de Brugada est dynamique et deux types ont été définis en 2012, présents parfois successivement chez le même patient ou après provocation pharmacologique (Priori).

Le « type 2 « correspond à l’aspect en « selle » ou « dos d’âne » (« saddle back pattern »). Le complexe QRS se termine par une brève déflexion positive (r’) qui s’élève ≥ 2 mm au dessus de la ligne isoélectrique. Le bras descendant lentement de l’onde r’ coïncide avec le début du segment ST, situé ≥ 0,5 mm au dessus de la ligne de base, ascendant et convexe. Ce segment ST est suivi par une onde T positive en V2 plus ample que le segment ST (sommet de T > ST le plus bas > 0) et une onde T de morphologie variable en V1 (Bayes de Luna). Là encore, le complexe QRS est plus large en V1 qu’en V6 avec « mismatch V1-V6 ».

Des passages de l’ECG type 2 vers l’ECG type 1 peuvent s’observer spontanément, en positionnant les précordiales 1 ou 2 espaces intercostaux plus haut (en regard de la chambre de chasse du VD) ou après induction pahamacologique (type test à l’ajmaline) (Priori). Dans ces cas, le diagnostic d’ECG Brugada type 1 peut être porté. L’apparition d’un type 1 après traitement par antiarythmique de classe Ic, antidépresseur ou autre drogue (ex cocaïne…), ou en cas de fièvre ne permet pas de conclure à un type 1. L’utilisation d’un bloqueur du canal sodique (ajmaline, flécaïnide, procaïnamide, pilsicainide) pour induire un type 1 et affiner le pronostic n’est pas recommandée (Priori).

D'autres anomalies de l'ECG peuvent être rencontrées : une prolongation de l’intervalle P-R, la présence d'une onde r' en VR > 3 mm, une repolarisation précoce dans les dérivations inférieures, des QRS fractionnés sur la branche ascendante de S, une alternance de l'onde T après injection d’ajmaline, une arythmie supraventriculaire (fibrillation auriculaire principalement), des extrasystoles ventriculaires à type de retard gauche (principalement) (Bayes de Luna).

 
Les diagnostics différentiels du type 2 sont le bloc de branche droit, certains ECG d’athlètes, les morphologies de type pectus excavatum et surtout la dysplasie arythmogène du VD (Bayes de Luna). L’aspect de l’onde r’ et la pente descendante du segment ST en V2 permettent de les distinguer de l’ECG Brugada (Bayes de Luna). Ainsi, un diagnostic différentiel doit être évoquée si le point J est plus bas que le ST à 80 millisecondes en V1 et V2 (indice Corrado est négatif). Ecarter une DAVD est difficile et nécessite une exploration par imagerie en milieu spécialisé. Une limite de filtre inférieure à 0,5 Hz (au lieu de 0,05 Hz recommandée) peut faire apparaître un Brugada type II (Bayes de Luna), tandis qu’une limite supérieure à 40 Hz (au lieu de 150 Hz recommandée) peut faire disparaître des fragmentations du QRS. La vectocardiographie et la recherche de potentiels ventriculaires tardifs peuvent aider à l’identification du syndrome.

Certains « ECG Brugada » (« phénocopies ») peuvent apparaitre au cours de situations aiguës, intoxication par stabilisant de membrane (tricycliques, cocaïne…), hypo- ou hyperkaliémie, hypocalcémie, hypothermie, défibrillation récente, infarctus et myocardite. Ils peuvent aussi disparaître avec la cause qui l’a induite.
 
 
 
Références
Bayés de Luna A, Brugada J, Baranchuk A, et al. Current electrocardiographic criteria for diagnosis of Brugada pattern: a consensus report. J Electrocardiol. 2012;45:433-42.  
 
Priori SG et al. Consensus statement on the diagnosis and management of patients with inherited primary arrhythmia syndromes. Expert consensus statement on inherited primary arrhythmia syndromes.... .  Heart Rhythm. 2013:e75-e106.
 
 
Anselm DD, Evans JM, Baranchuk A. Brugada phenocopy: A new electrocardiogram phenomenon. World J Cardiol. 2014;6(3):81-6.
 
-----------------
 
Website de Brugada ici
 

Blog de SW Smith

Is this Type 2 Brugada syndrome/ECG pattern?

Epigastric pain, Syncope, and Saddleback ST Elevation

 
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 12139271 visiteurs.