Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Aberration ventriculaire 1
Aberration ventriculaire 2
Bloc
Bloc auriculo-ventriculaire
Bloc AV du 1er degré
Bloc AV du 2ème degré 1. généralités
Bloc AV du 2ème degré 2. Mobitz I
Bloc AV du 2ème degré 3. Mobitz II
Bloc AV du 2ème degré 4. bloc 2/1
Bloc AV du 2ème degré 5. haut degré
Bloc AV du 3ème degré
Bloc bifasciculaire
Bloc bifasciculaire (antérieur)
Bloc bifasciculaire (postérieur)
Bloc de branche 1. généralités
Bloc de branche 2. droit complet
Bloc de branche 2. droit incomplet
Bloc de branche 3. gauche complet
Bloc de branche 3. gauche FAUX
Bloc de branche 3. gauche incomplet
Bloc de branche 4. bilatéral
Bloc de branche 5. déguisé
Bloc de branche 6. fonctionnel
Bloc de branche 7. ralentisseur
Bloc de branche 8. bloc en phase 3
Bloc de branche 9. bloc en phase 4
Bloc fasciculaire
Bloc fasciculaire antérieur gauche
Bloc fasciculaire postérieur gauche
Bloc fasciculaire septal gauche
Bloc focal
Bloc infranodal
Bloc inter-atrial
Bloc intranodal
Bloc intraventriculaire
Bloc péri-infarctus
Bloc sino-atrial
Bloc sino-atrial du 1er degré
Bloc sino-atrial du 2ème degré
Bloc sino-atrial du 3ème degré
Bloc trifasciculaire
Complexes QRS aberrants
Complexes QRS aberrants/ectopiques
Effet Chatterjee
Hémibloc antérieur gauche
Hémibloc postérieur gauche
Maladie de Lenègre
Mobitz
Paradoxe de Wenckebach
Période de Luciani-Wenckebach
Pseudo-bloc
Rythme électro-entrainé
Syncope d’Adams-Stokes
Voie accessoire (cf. Fx accessoire)
 
 
 
 
Bloc fasciculaire

Bloc infranodal en rapport avec la lésion d’un des trois faisceaux de division de la branche gauche du faisceau de His (1,2).

Le bloc fasciculaire antérieur gauche (ou hémibloc antérieur gauche) est fréquent car la branche de division antérieure de la branche gauche est frêle.

Le bloc fasciculaire postérieur gauche (ou hémibloc postérieur gauche) est exceptionnel car la branche de division postérieure est solide.

Le bloc fasciculaire septal gauche est rare et difficile à prouver sur un ECG isolé. L'existence de ce bloc, certes mineur, a justifié la suppression du terme d’"hémibloc".

NB. Sur l'ECG, les blocs fasciculaires majeurs (antérieur gauche et postérieur gauche) se traduisent par une déviation importante de l'axe des QRS dans le plan frontal et une augmentation modérée de la durée des QRS (0,25 s).

Références :

1. Demoulin JC, Kulbertus HE. Histopathological examination of conception of left hemiblock. Br Heart J 1972;34:807

2. Irwin Hoffman. Quadrifascicular? Journal of Electrocardiology xx (2012) xxx–xxx

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 10619091 visiteurs.