Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Aberration ventriculaire 1
Aberration ventriculaire 2
Bloc
Bloc auriculo-ventriculaire
Bloc AV du 1er degré
Bloc AV du 2ème degré 1. généralités
Bloc AV du 2ème degré 2. type I
Bloc AV du 2ème degré 3. type II
Bloc AV du 2ème degré 4. bloc 2/1
Bloc AV du 2ème degré 5. haut degré
Bloc AV du 3ème degré
Bloc bifasciculaire
Bloc bifasciculaire (antérieur)
Bloc bifasciculaire (postérieur)
Bloc de branche 1. généralités
Bloc de branche 2. droit complet
Bloc de branche 2. droit incomplet
Bloc de branche 3. gauche complet
Bloc de branche 3. gauche FAUX
Bloc de branche 3. gauche incomplet
Bloc de branche 4. bilatéral
Bloc de branche 5. déguisé
Bloc de branche 6. fonctionnel
Bloc de branche 7. ralentisseur
Bloc de branche 8. bloc en phase 3
Bloc de branche 9. bloc en phase 4
Bloc fasciculaire
Bloc fasciculaire antérieur gauche
Bloc fasciculaire postérieur gauche
Bloc fasciculaire septal gauche
Bloc focal
Bloc infranodal
Bloc inter-atrial
Bloc intranodal
Bloc intraventriculaire
Bloc péri-infarctus
Bloc sino-auriculaire
Bloc sino-auriculaire du 1er degré
Bloc sino-auriculaire du 2ème degré
Bloc sino-auriculaire du 3ème degré
Bloc trifasciculaire
Complexes QRS aberrants
Complexes QRS aberrants/ectopiques
Effet Chatterjee
Hémibloc antérieur gauche
Hémibloc postérieur gauche
Maladie de Lenègre
Mobitz
Paradoxe de Wenckebach
Période de Luciani-Wenckebach
Pseudo-bloc
Rythme électro-entrainé
Syncope d’Adams-Stokes
Voie accessoire (cf. Fx accessoire)
 
 
 
 
Bloc sino-auriculaire du 2ème degré

Interruption complète de la conduction intra-auriculaire après certaines impulsions sinusales.

Le tracé électrique montre des « ondes P manquantes » avec autant d’ondes P que de complexes QRS (ou davantage de QRS si surviennent des complexes d’échappement). On distingue deux types de BSA II (classification de Blumberger) de gravité croissante :

- le type I se caractérise par un incrément progressif, positif ou négatif, du temps de conduction de l’influx dans la jonction sino-atriale jusqu’à une pause auriculaire (période de Wenckebach). Sur l’ECG, on observe des intervalles P-P croissants ou décroissants (cf. Paradoxe de Wenckebach), mais l’intervalle P-P de la pause est toujours inférieur à deux intervalles P-P normaux.

- le type II ou bloc sino-auriculaire commun, se caractérise par des pauses intermittentes (sans onde P ni QRS) interrompant des cycles d’ondes P régulières ; ces pauses sont de longueur fixe, au moins égale à deux (bloc 2:1) ou trois intervalles P-P normaux (bloc 3:1) rarement plus.

 

Il faut toujours y penser devant une pause sinusale après avoir éliminer l’existence d’une extrasystole auriculaire non conduite et cachée dans l’onde T du complexe précédent (cf. Pseudo-bloc).

Voir aussi : Amylose cardiaque, Rythme d'échappement jonctionnel, Maladie rythmique de l’oreillette

What Kind of AV Block is This? Guest Post by Dr. K. Wang (The Rhythm Master), Using a Ladder Diagram : voir  ici

Blog de S SmithTwo interrupted sinus beats. What is the etiology?

 

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 9449561 visiteurs.