Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Anévrysme ventriculaire
Angor d’effort
Complexe ST/T de de Winter
Complexes QRS fragmentés fins
Complexes QRS fragmentés larges
Complexes QRS modifiés par ischémie
Critères de Sgarbossa
Distorsion terminale du QRS
ECG : situation ischémique
Hypertrophie VG 4. et SCA
Infarctus 1. généralités
Infarctus 2. avec élévation du ST
Infarctus 3. sans élévation du ST
Infarctus 4. territoire antérieur
Infarctus 4. territoire basal
Infarctus 4. territoire inférieur
Infarctus 4. territoire latéral
Infarctus 4. territoire ventricule droit
Infarctus 5. bloc auriculo-ventriculaire
Infarctus 5. bloc de branche droit
Infarctus 5. bloc de branche gauche
Infarctus 6. stimulateur cardiaque
Infarctus 7. préexcitation
Infarctus 8. hypertrophie VG
Infarctus 9. fibrillation/flutter atrial
Ischémie coronaire
Ischémie silencieuse
Ischémie sous-endocardique
Ischémie sous-épicardique
Miroir
Onde de Pardee
Onde Q de nécrose
Onde Q de pseudo-nécrose
Onde T de reperfusion
QRS score (score de Selvester)
Reperfusion coronaire
SCA Généralités
SCA non ST+. 1 aspects ECG
SCA non ST+. 2 Equivalents ST+
SCA ST+. 1 Aspects ECG
SCA ST+. 2 Reco antithrombotiques
Séquelle de nécrose
Séquelle de nécrose et BBG
Signe de Cabrera
Signe de Chapman 
Sus-décalage de ST  : généralités
Sus-décalage de ST : ischémique
Sus-décalage de ST : non ischémique
Syndrome coronarien aigu : voir SCA
Syndrome de Dressler
Syndrome de Wellens
Territoires coronaires (anatomie)
 
 
 
 
Séquelle de nécrose

Modification en général définitive de l'ECG après un infarctus. Il s’agit d’anomalie(s) caractéristique(s) du complexe QRS et/ou de la repolarisation ventriculaire.

A – L’onde Q de nécrose large et profonde est la séquelle la plus habituelle d’un infarctus transmural. C’est un « trou électrique » au travers duquel on observe l’activité électrique de la paroi opposée du cœur. Ainsi, toute onde Q ≥ 20 ms (0,02 s) ou aspect QS en V2-V3 ou toute onde Q large ≥ 30 ms (0,03 s) et profonde (≥ 0,1 mV) ou aspect QS dans deux dérivations contiguës (DI, VL, V6 ; DII, DIII, VF ; V4 à V9) évoquent une séquelle [1]. L’onde Q peut manquer sur un tracé 12 dérivations, en cas d’infarctus non transmural ou infarctus basal. Elle peut être masquée par un bloc de branche gauche, une préecitation ou un stimulateur cardiaque. Elle peut disparaître en cas d’infarctus multiples en territoires électriques opposés : inférieur et supérieur (latéral haut DI-VL ou septal V1-V3), antérieur et postérieur, Ainsi, une séquelle de nécrose supérieure peut faire disparaître une nécrose préalable en territoire inférieur (remplacement des ondes Q par un aspect en M ou des déflexions initiales multiples). De même, une séquelle de nécrose postérieure peut transformer une séquelle de nécrose septale (remplacement des ondes Q par un aspect en W) [2]. À l’inverse, toute onde Q n’est pas synonyme de nécrose (cf. Onde q de pseudonécrose).
B - Des ondes R rabotées dans deux dérivations contiguës, des ondes R amples en V1-V2 (miroir d’une onde Q en V7-V9), la réapparition d’une onde q septale au cours d’un bloc incomplet gauche ou d’un hémibloc antérieur gauche, des QRS fragmentés ou un microvoltage en dérivations standards dans le cadre d’un infarctus en territoire apical (V3-V4) sont aussi des anomalies du QRS qui peuvent traduire une ancienne nécrose.
C - La repolarisation ventriculaire d’un territoire infarci est généralement anormale. Il peut s’agir d’une lésion sous-épicardique à distance d’un infarctus (cf. Anévrysme ventriculaire), d’une lésion sous-endocardique et/ou d’ondes T inversées. Ces derniers signes sont parfois les seuls témoins d’une séquelle de nécrose.


[1] Thygesen K (2007) 
[2] Boineau JP. Diagnosis of multiple infarcts from complex electrocardiograms during normal rhythm, left bundle-branch block, and ventricular pacing J Electrocardiol. 2011;44:605-10
 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 2627590 visiteurs.