Site de formation à la lecture de l'ElectroCardioGramme.

Utilisateur 

Mot de passe 
 
  Physiologie
  Technique
  Terminologie
  Arythmie SV
  Arythmie V
  Blocs
  Coronaropathie
  Cardiopathie
  Toxique/métabolique
  Traitement
  Général
 
 
 
 
Anévrisme ventriculaire
Angor d’effort
Complexe ST/T de de Winter
Complexes QRS fragmentés fins
Complexes QRS fragmentés larges
Complexes QRS modifiés par ischémie
Critères de Sgarbossa
Distorsion terminale du QRS
ECG : situation ischémique
Hypertrophie VG 4. et SCA
Infarctus 1. généralités
Infarctus 2. avec élévation du ST
Infarctus 3. sans élévation du ST
Infarctus 4. Antérieur
Infarctus 4. Basal
Infarctus 4. Inférieur
Infarctus 4. Latéral
Infarctus 4. Ventricule droit
Infarctus 5. BBD
Infarctus 5. BBG
Infarctus 5. bloc auriculo-ventriculaire
Infarctus 6. Pacemaker
Infarctus 7. préexcitation
Infarctus 8. HVG
Infarctus 9. fibrillation/flutter atrial
Ischémie coronaire
Ischémie silencieuse
Ischémie sous-endocardique
Ischémie sous-épicardique
Miroir
Onde de Pardee
Onde Q de nécrose
Onde Q de pseudo-nécrose
Onde T de reperfusion
QRS score (score de Selvester)
Reperfusion coronaire
SCA Généralités
SCA non ST+. 1 aspects ECG
SCA non ST+. 2 Equivalents ST+
SCA non ST+. 2a ST- diffus ST+ VR(V1)
SCA ST+. 1 Aspects ECG
SCA ST+. 2 Reco antithrombotiques
Séquelle de nécrose
Séquelle de nécrose et BBG
Séquelle de nécrose et pacemaker
Signe de Cabrera
Signe de Chapman 
Sus-décalage de ST  : généralités
Sus-décalage de ST : ischémique
Sus-décalage de ST : non ischémique
Syndrome coronarien aigu : voir SCA
Syndrome de Dressler
Syndrome de Wellens
Territoires coronaires (anatomie)
 
 
 
 
Complexe ST/T de de Winter

Anomalie de la repolarisation qui témoigne - au cours d’un syndrome coronarien aigu - d’une occlusion proximale (ou lésion subtotale) sans sus-décalage du segment ST de l’IVA [1] ou d'une circonflexe [4]. Cet aspect ECG serait présent dans 2% des infarctus antérieurs et doit orienter vers une stratégie de reperfusion urgente.

Dans les dérivations V1 à V6, on observe un segment ST ascendant à partir d’un point J sous-décalé de 1 à 3 mm qui se termine en une onde T plutôt ample, positive et symétrique ("hyperacute T-wave with depressed ST takeoff"). Les complexes QRS sont habituellement fins ou peu élargis. Ils peuvent présenter des signes de nécrose comme un rabotage des ondes R ou une fragmentation. Chez la plupart des patients, la dérivation VR présente un sus-décalage de ST de 1-2 mm qui témoigne du caractère proximal de l’occlusion. Cet aspect est relativement stable pendant plusieurs heures tandis que se positivent les marqueurs biologiques d’un infarctus. Il peut s'aggraver brutalement et se transformer en ST+ et vice versa.

NB1. Le complexe de de Winter (appelé aussi "onde T de de Winter") est distinct de l’onde T géante et transitoire qu’on observe dans les premières minutes d’une occlusion coronaire complète et évolue rapidement vers un infarctus avec sus-décalage du segment ST (cf. Onde T ample). 

NB2. En cas de tachycardie, certains patients présentent un aspect similaire sans qu'il y ait pour autant de lésions coronaires (ischémie fonctionnelle).

Références : 

[1] de Winter RJ et al. A new ECG sign of proximal LAD occlusion. N Engl J Med 2008; 359:2071-3; (téléchargeable)

[2] Rokos IC et al. Appropriate Cardiac Cath Lab activation... Am Heart J 2010;160:995-1003.e8.

 
[4] Nikus K, Pahlm O, Wagner G, et al. Electrocardiographic classification of acute coronary syndromes: A review by a committee of the international society for holter and non- invasive electrocardiology. J Electrocardiol 2010;43:91–103.

Soo CS.  Tall precordial T waves with depressed ST take-off: an early sign of acute myocardial infarction?  Singapore Med J. 1995;36(2):216, 236-7. 
 
Blog de SW Smith

 
 
 
 
 
Dr Pierre Taboulet
Pierre Taboulet
Cardiologue
Urgentiste
Hôpital Saint-Louis (APHP)

 
Ce site est construit à partir du livre

ISBN : 978-2-224-03101-5

publié chez
Vigot-Maloine
(Ed. 2010)
 
 
Vous êtes le 11431936 visiteurs.